×
Publié le
28 juin 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mode City vise une session de consolidation

Publié le
28 juin 2012

Changement de dates du salon Who's Next - Prêt à Porter Paris oblige, cette année, contrairement à 2011, Mode City n'ouvrira pas le bal des salons de mode à la Porte de Versailles, mais il suivra de près l'ouverture. Quelques jours seulement plus tard, le salon balnéaire et de lingerie d'Eurovet investira lui le hall 1 de la Porte de Versailles du samedi 7 au lundi 9 juillet. Après une session 2011 toute en changements (dates, segmentation), 2012 se veut un salon de consolidation de la forme, du contenu, mais aussi, espèrent les organisateurs, des bons résultats obtenus l'été dernier (+10%).



Save the Queen, désignée créateur de cette session, Petit Bateau petit nouveau, Maison Lejaby nouvelle ère, Chantal Thomass nouvelle ère également, mais aussi les piliers Chantelle, Simone Pérèle, Banana Moon, Lise Charmel et consorts seront présents. Le contingent stable de 550 exposants restera ainsi segmenté en quatre univers: Designer Labels, pour l'offre haut de gamme, The Essential & Cocooning pour le secteur bien-être et confort, Just Fashion rassemblant les marques plus mode, et enfin Limited Edition et ses jeunes créateurs.

Un espace qui grandit d'ailleurs, comme l'a constaté la commissaire du salon Séverine Marchesi: "Il y aura 15 marques supplémentaires cette fois-ci, soit un total de 75 pour Limited Edition. C'est un signe intéressant dans un contexte difficile, la jeune création fait mieux que d'être présente, elle progresse !", explique-t-elle.

A 60% composé de marques balnéaires, Mode City arrive en effet en pleine période de soldes après une saison difficile pour les détaillants français. Si le visitorat français pourrait en pâtir un peu, Mode City a la chance d'être avant tout international, comme le rappelle la directrice, Séverine Marchesi. "Les trois quarts des visiteurs viennent de l'étranger en moyenne, mais je pense que la France devrait rester le premier pays en fréquentation. En revanche nous notons une percée américaine cette année, côté marques, mais aussi côté pré-enregistrement. Les visiteurs d'Europe du Nord devraient eux aussi être plus nombreux cette fois-ci", ajoute celle qui est depuis quelques semaines également, commissaire de l'autre rendez-vous lingerie d'Eurovet, le Salon International de la Lingerie.

Cette nouvelle gestion commune des deux événements a pour objectif de clarifier le lien qui les unit. D'ailleurs, si Mode City n'abandonne pas complètement son nom, elle a désormais ajouté à son appellation "Salon International du Swimwear & de la Lingerie". "Mode City reste un label", précise Séverine Marchesi, qui entend simplifier la lecture du positionnement du salon aux yeux des visiteurs potentiels.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com