×
Publicités
Publié le
30 juin 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mode Grand Ouest: les façonniers de la région fusionnent leurs groupements

Publié le
30 juin 2011

L’union fait la force. L’adage, pour être banal, n’en est pas moins généralement efficace. C’est en tout cas celui que viennent d’appliquer les adhérents de deux groupements professionnels de façonniers du Grand Ouest, Ouest Mode Industrie et Atlantique Habillement. Les deux viennent de fusionner pour donner naissance à Mode Grand Ouest. Ensemble, ils représentent une centaine d’adhérents sur un territoire allant de la Bretagne au centre Limousin en passant par les Deux-Sèvres et les Pays de Loire.

Mode Grand Ouest revendique d’ailleurs la place de premier groupement en nombre d’adhérents au sein de l’Union française des Industries de l’habillement. D’ailleurs, à l’assemblée générale "fondatrice" du vendredi 22 juin étaient présents Claude Miserey, président de la fédération française du vêtement masculin et Jean-Pierre Mocho, président de la fédération française du prêt-à-porter féminin et président de l’Ufih.

Mode Grand Ouest
Tony Herblot, président de Mode Grand Ouest


Il est prévu pendant un an de garder les deux bureaux afin de conforter la vie ensemble. Tony Herblot, patron de Socovet, ex-Ouest Mode Industrie est le président de la nouvelle structure. Mais Philippe Hache, PDG de Macosa, ex-président d’Atlantique Habillement, l’assiste comme président adjoint. "L’idée, souligne celui-ci, est de se partager les tâches et les responsabilités dans un premier temps, d’autant plus que nous avons des positions communes sur pratiquement tout. Il ne faut pas oublier que nous avons aussi des entreprises à faire tourner".

Evidemment, et Tony Herblot ne s’en cache pas, ce regroupement est d'abord le fruit de la diminution du nombre d’entreprises du secteur. Mais autant sinon plus que défensif, Mode Grand Ouest se veut offensif sur plusieurs terrains. D’abord, le nouveau groupement entend s’ouvrir à des créateurs de sa grande région, notamment en les supportant et en les aidant pour monter leurs premières collections par exemple. Mode Grand Ouest sera aussi plus fort pour échanger avec les Pouvoirs publics, les politiques, etc… Mode Grand Ouest entend oeuvrer aussi sur des sujets comme la préservation des savoir-faire, l’appropriation du label Origine France Garantie, etc.

Mode Grand Ouest
Philippe Hache, président adjoint de Mode Grand Ouest


Il entend également poursuivre et même développer les actions menées. Par exemple, les French Fashion Days. Ces façonniers de l’Ouest organisent par exemple des mini salons à l’étranger depuis six ou sept ans pour toucher les marques haut de gamme dans plusieurs capitales européennes. Les French Fashion Days qui ont été initiés à Londres, se tiennent aussi à Bruxelles. Pour la première fois cette année, une dizaine d’entreprises du Grand Ouest se rendront à Dusseldorf, en octobre sous cette bannière.

Jean Paul Leroy et Bruno Joly

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com