×
Publicités
Publié le
14 mai 2013
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Moncler multiplie les projets en lorgnant vers la Bourse

Publié le
14 mai 2013

Grande effervescence chez Moncler. La célèbre marque de doudounes s’active sur de multiples nouveaux projets, tandis qu’elle se prépare à débarquer en Bourse.

Pour la saison automne/hiver 2013-14, le label français repris en 2003 par l’entrepreneur italien Remo Ruffini lance, dans le cadre de sa ligne principale, Moncler W, une nouvelle collaboration avec un jeune designer japonais, Yosuke Aizawa, dont la marque de sportswear White Mountaineering, focalisée sur le design et la technologie textile, est devenue en quelques années un nom culte au Japon. Cette collection capsule sera présentée sur la piste du stade olympique de Tokyo le 24 mai et sera disponible à partir d’août dans les boutiques Moncler et quelques magasins multimarques sélectionnés.

Moncler Gamme Bleu automne/hiver 2013-14 (Photo: Pixelformula)


Parallèlement s’achèvent les travaux pour la nouvelle boutique Moncler, qui ouvrira le 24 juin 2013 sur la via Montenapoleone, au cœur du luxe milanais. La marque a déjà inauguré en 2008 un point de vente dans une rue adjacente (via della Spiga). Cet espace pourrait accueillir pour la première fois, au-delà des habituelles collections de la marque, également Moncler Enfant, la ligne pour enfant de 0 à 14 ans qui, à partir de la prochaine saison printemps/été 2014, sera entièrement gérée en interne. Le groupe a en effet récemment racheté la société commune qu’il avait créé en 2009 avec l’entreprise spécialisée dans l’enfant, Altana, pour produire et distribuer cette ligne.

En mars, l'enseigne a présenté par ailleurs au salon de l’optique Mido la première collection de Moncler Lunettes, réalisée par la société commune créée avec le lunetier italien Allison et détenue à 51% par Moncler. Tous ces projets sont destinés à renforcer la marque et s’inscrivent dans une stratégie globale qui devrait permettre au label de débarquer en Bourse.

La cotation de Moncler, évoquée depuis plusieurs mois, a été confirmée en mars dernier par la société d’investissement Eurazeo, qui détient 32% du groupe. Eurazeo a acquis 45% du capital en 2011 avant d'en céder 13% aux investisseurs franco-chinois Cathay Capital et chinois IDG-Accel-China Capital.

A l’occasion de la publication de ses résultats pour 2012, Eurazeo a indiqué que la marque Moncler préparait une introduction en Bourse qui pourrait avoir lieu dès fin 2013 ou dans les trimestres qui suivent.

Boutique Moncler de Milan, via della Spiga


Dans cette optique, le groupe d’habillement, qui comprend aussi les marques Henry Cotton's, Marina Yachting, Coast Weber & Ahaus et la licence 18CRR81 Cerruti, est en train de se réorganiser à travers deux sociétés disctinctes: d’une part Moncler et de l’autre les autres marques réunies sous le chapeau Sportswear Industries.

Le groupe a vu son chiffre d'affaires passer de 432 millions d'euros en 2010 à 624 millions en 2012 avec un résultat brut d’exploitation de 170 millions (+39% par rapport à 2011). Cette dynamique de croissance est surtout portée par la marque Moncler, qui représente désormais 78% du total de ventes du groupe. C’est donc la seule marque de doudounes, forte d’un chiffre d'affaires de 489 millions d'euros (+35% par rapport à 2011), qui serait introduite à la Bourse de Milan. De son côté, Sportswear Industries, qui réunit les autres marques, pourrait être cédée. Selon l’hebdomadaire italien Il Mondo des négociations seraient déjà en cours "avec le fonds Argos Soditic et le groupe Li & Fung, déjà propriétaire de Cerruti”.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com