×
Par
AFP
Publié le
24 févr. 2015
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Montre Hermès : Laurent Dordet, nouveau directeur général

Par
AFP
Publié le
24 févr. 2015

La Montre Hermès, la branche horlogère du célèbre maroquinier parisien, a annoncé mardi un changement à sa tête avec la nomination d'un nouveau directeur général.

Laurent Dordet - Hermès


Laurent Dordet, qui dirige actuellement le métier de maroquinerie sellerie, reprendra ce poste à partir du 1er mars, a annoncé Hermès dans un communiqué.

Âgé de 46 ans, ce diplômé de l'École Supérieure de Commerce de Paris avait débuté sa carrière chez Arthur Andersen, avant de rejoindre Hermès International en 1995 au sein de la direction financière du groupe.

En 2002, il avait été nommé directeur général adjoint de la holding Textile Hermès à Lyon, avant de prendre la direction de Hermès Cuir Précieux en 2007, puis du métier de maroquinerie sellerie en 2011.

Il succédera à Luc Perramond qui était aux commandes de la Montre Hermès depuis 2009. Mi-novembre, des blogs horlogers avaient dévoilé son départ pour le pôle horloger et joailler de la maison américaine Ralph Lauren.

Contacté par l'AFP, le groupe Richemont, le numéro deux mondial du luxe, a confirmé qu'il avait été nommé en tant que président et directeur général de Ralph Lauren Watch & Jewelry Co.

Les montres Ralph Lauren sont fabriquées dans le cadre d'une coentreprise créée en 2008 avec Richemont, propriétaire entre autres des marques Piaget, Jaeger-Lecoultre et Vacheron Constantin.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.