×
6 479
Fashion Jobs
Publicités

Moschino et Thomas Tait à l’honneur au Pitti Uomo

Publié le
today 21 avr. 2015
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Un grand nom italien et un jeune designer étranger. Pour sa prochaine édition prévue à Florence du 16 au 19 juin, le Pitti Uomo a choisi de jouer sur les deux tableaux, en mettant l’accent aussi bien sur le Made in Italy, que sur une marque internationale de recherche.
 
C’est Moschino en effet qui sera l’invitée d’honneur du salon masculin florentin, annoncent dans un communiqué les organisateurs. Ce défilé s’inscrit d’ores et déjà comme l’événement à ne pas rater en ce 88ème Pitti Uomo, puisque ce sera la première fois que Jeremy Scott présentera la collection masculine de Moschino en Italie depuis son arrivée à la direction artistique de la griffe fin 2013.

Jeremy Scott à gauche et Thomas Thait à droite


L'éclectique styliste trentenaire faisait défiler jusque-là le menswear à Londres, tandis qu’avant la marque avait suspendu ses shows masculins.
 
Réputé pour ses collections décapantes et considéré comme une véritable icône pop, Jeremy Scott ne devrait pas décevoir. « Il y a beaucoup d’originalité dans son travail (on dirait une sorte d’ultra senseur branché sur notre époque), dans sa manière d’assembler tissus et matériels, notamment les plus précieux, car sa mode est une mode luxe », souligne dans le communiqué le patron du Pitti Uomo, Raffaello Napoleone.

Et le DG de rappeler comment « on retrouve dans les collections de Jeremy Scott l’humour, l’irrévérence, la tendance à démythifier et la manipulation de l’iconographie pop », propres à Franco Moschino.
 
Côté femme, Pitti Uomo a décidé de mettre en avant le styliste canadien Thomas Tait (27 ans). Ce designer talentueux a été l’an dernier le premier vainqueur du prix LVMH. Originaire du Québec, il a d’abord suivi une formation de mode au Collège LaSalle à Montréal avant de quitter le Canada en 2008 pour venir étudier à Londres et se spécialiser dans le prêt-à-porter féminin au Central Saint Martins College.
 
A la sortie de l’école en 2010, il a créé sa propre marque féminine, qui défile depuis 2011 à Londres. Aujourd’hui, ses shows sont l’un des rendez-vous les plus courus de la Fashion Week. Son style se caractérise à la fois par une impeccable maîtrise de la coupe et une grande audace créative.
 
« Nous aimons sa rigueur, les capacités de tailoring, les volumes inattendus, la sèche dévotion au design. Le tout sans avoir peur d’expérimenter et de pousser les limites plus loin », commente Lapo Cianchi, directeur communication et événements de Pitti Immagine. Thomas Tait a été invité « à exprimer sa créativité à Florence avec un projet pour lui inhabituel, aidé par les lieux particuliers de Florence », indiquent les organisateurs sans rien dévoiler de plus.
 
Parmi les autres projets spéciaux annoncés pour le salon, l’exposition « Il Signor Nino », consacrée à Nino Cerruti, « grand protagoniste de la mode masculine italienne ».
 
Par ailleurs, le « designer Project » de Pitti Uomo 88 sera le styliste anglo-italien Carlo Brandelli, directeur créatif de l’institution de Savile Row, Kilgour.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Tags :
Luxe
Divers
Salons