×
Publicités
Publié le
4 déc. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mulberry dans le rouge au 1er semestre

Publié le
4 déc. 2014

Mulberry clôt un premier semestre dans le rouge. Sur les six premiers mois de son exercice s’achevant au 30 septembre 2014, le maroquinier britannique a enregistré une perte de 410 000 livres (518 000 euros) contre un bénéfice de 5 millions (6,4 millions d’euros) un an plus tôt, et une perte avant impôts de 1,1 million de livres (1,4 million d'euros) contre un bénéfice avant impôts de 7,2 millions au 1er semestre 2013, annonce-t-il en publiant ses résultats semestriels.

Mulberry, automne/hiver 2014 - Mulberry


Le chiffre d'affaires, réalisé à plus de 60% au Royaume-Uni, a chuté de 17% sur ces six mois, à 64,7 millions de livres (82 millions d’euros), comme cela avait été annoncé en octobre dernier, à l’occasion de la publication par le groupe du troisième avertissement sur résultats de l’année.

Ces résultats reflètent l’échec de la stratégie de montée en gamme mise en place par le DG précédent, Bruno Guillon, qui avait augmenté notamment le prix des sacs. Le manager a démissionné en mars dernier, et Mulberry a depuis changé de politique se recentrant à nouveau sur son registre traditionnel de luxe abordable.

La marque a notamment été pénalisée par la chute de ses ventes sur le canal wholesale (-31 % à 19,6 millions de livres), tandis que les ventes retail ont reculé sur le semestre de 9 % à 45,1 millions de livres. Elle a souffert également d’une hausse des coûts liés aux investissements importants engagés dans l'ouverture de nouvelles boutiques.

Malgré tout, Mulberry affiche un certain optimisme pour l’avenir. Les ventes réalisées ces neuf dernières semaines allant jusqu’au 29 novembre ont enregistré une hausse de 8 % par rapport à la même période l’année précédente, y compris les ventes en ligne qui ont bondi de 18 %, se réjouit la griffe dans un communiqué. La collection de petite maroquinerie dessinée par la top-model Cara Delevingne a, en particulier, remporté un certain succès.

Après les départs du DG et de la directrice artistique Emma Hill, s’est mise en place une nouvelle équipe avec le designer Johnny Coca, tout juste nommé à la direction du style, tandis que le président du groupe Godfrey Davis gère la direction générale. Vient d’être par ailleurs cooptée au sein du conseil la consultante de mode américaine Julie Gilhart.

"Après quelques années difficiles, les mesures que nous avons prises pour ramener Mulberry à la croissance commencent à porter leurs fruits et, en regardant sur le long terme, nous nous attendons à obtenir un nouvel élan avec l’arrivée de notre nouveau directeur artistique Johnny Coca", conclut le groupe.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com