×
Publicités
Par
AFP
Publié le
9 sept. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Neiman Marcus change de mains

Par
AFP
Publié le
9 sept. 2013

© 2013 AFP - Les grands magasins Neiman Marcus ont été rachetés pour 6 milliards de dollars par les fonds américain Ares et l'Office d'investissement du régime de pensions du Canada (CPPIB) à un groupe d'investisseurs, dont les fonds TPG et Warburg Pincus. Neiman Marcus, dont le siège se trouve à Dallas au Texas (sud des Etats-Unis), compte 79 magasins dont deux grands magasins de luxe Bergdorf Goodman à New York, ainsi que plusieurs sites internet, indique un communiqué commun publié lundi.

Neiman Marcus repris par des fonds. Visuel Neiman Marcus.

Une partie du produit de la vente sera utilisé pour rembourser une partie des dettes de Neiman Marcus, précise le communiqué. Ares et CPPIB vont détenir une part identique dans le groupe de distribution et ses dirigeants actuels conserveront une part minoritaire. La transaction devrait être finalisée au quatrième trimestre 2013, sous couvert de l'approbation des autorités de rigueur.

"Nous sommes ravis de faire équipe avec CPPIB en tant qu'investisseur de long terme" dans Neiman Marcus, a commenté David Kaplan, d'un des responsables d'Ares, qui est également un investisseur dans la société de bagages Samsonite. "Ensemble nous prévoyons d'investir un capital significatif dans l'entreprise pour nous assurer de la position de long terme de Neiman Marcus dans le secteur des magasins de luxe", a-t-il ajouté. "Nous pensons que la position solide de la société sur le marché, combinée à la hausse des dépenses de luxe attendue aux Etats-Unis, fournit des opportunités attrayantes de croissance future", a renchéri André Bourbonnais, l'un des responsables de CPPIB.

ved/sl/lth

NEW YORK (New York), 09 sept 2013 (AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.