×
Publicités
Publié le
6 févr. 2018
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

New Look reste sous pression au troisième trimestre

Publié le
6 févr. 2018

La chaîne britannique New Look a accumulé les mauvaises nouvelles ces derniers temps, entre projet de réduction de ses effectifs et appétit des fonds vautours. Et il semble que ce n'est pas sur le point de changer de sitôt, car les conditions restent difficiles pour l'entreprise, à en juger par les chiffres qu'elle vient de publier pour les neuf premiers mois de son exercice.


New Look


Les recettes du groupe sur les 39 semaines jusqu'au 23 décembre ont ainsi chuté de 6,3 %, à 1,069 milliard de livres (1,2 milliard d'euros), et les ventes comparables ont diminué de 10,6 %. Ses ventes au Royaume-Uni ont chuté de 10,7 % et les ventes sur son propre site Web ont également chuté de 15 %. Mais au moins, les ventes par des e-commerçants tiers ont augmenté de 21,9 %.

Tout cela engendre une perte opérationnelle de 5,1 millions de livres (5,7 millions d'euros), un bénéfice ajusté sur une base d'Ebitda de 43,8 millions de livres (49 millions d'euros) et une perte avant impôts de 123,5 millions de livres (139 millions d'euros).

Le troisième trimestre a donc été difficile, aggravant encore la tendance baissière constatée au premier semestre. La faiblesse du mois d'octobre et celle du mois de décembre ont également affecté des retailers rivaux les plus dynamiques et New Look semble avoir souffert avec le reste du marché.

Le président exécutif, Alistair McGeorge (qui vient de faire son retour pour redresser une nouvelle fois la chaîne), n'a pas essayé de donner une image positive des chiffres. Mais il s'est concentré sur l'avenir et sur ce que l'entreprise fera ensuite - en réponse aux spéculations autour de son avenir ces dernières semaines.
 
« Comme nous nous y attendions, les transactions au troisième trimestre sont restées difficiles, les ventes et les marges ayant été affectées par le niveau élevé des remises », a-t-il déclaré. « Notre priorité immédiate est de sortir de l'exercice en cours sans stock excédentaire. En entrant dans l'exercice 2018-19 avec des niveaux de stock corrects, nous serons en bonne position pour livrer une offre forte et à plein tarif pour le printemps-été. »

Il a affiché sa confiance dans la capacité de l'entreprise à « opérer maintenant les changements nécessaires pour se remettre sur de bons rails » et maintenir un niveau suffisant de liquidités pour mettre à exécution la stratégie. Celle-ci se concentre particulièrement sur la réduction des coûts, « la reconquête de la désirabilité du produit et la reconnexion avec les clients ».
 
New Look est déjà en train de « réaligner » ses prix pour offrir « une valeur nettement meilleure, en ajoutant de la flexibilité à notre modèle d'achat et en améliorant notre rapidité de mise sur le marché », a-t-il déclaré. Et c'est « travailler dur pour parvenir à un meilleur alignement entre le commerce en ligne et les magasins ». « Pris ensemble, cela aidera à générer de futures ventes à plein tarif. »

La chaîne exploite actuellement 907 magasins avec 594 d'entre eux au Royaume-Uni, mais une série de fermetures de magasins devrait être annoncée sous peu. L'activité e-tail de l'entreprise dessert également plus de 120 pays.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com