×
Publicités
Publié le
1 juil. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

New Man toujours à la recherche d'une stratégie gagnante

Publié le
1 juil. 2014

Depuis sa reprise par le groupe Morepeace en 2010, New Man en est à son cinquième directeur général ! Récemment, c’est William Kohn, de la famille actionnaire, qui vient de prendre les rênes de la marque de prêt-à-porter. Il a succédé à Pascal d’Halluin arrivé en décembre dernier. Celui-ci avait certes gardé un statut de consultant, tout en étant missionné pour redresser la barre.

Visuel newman.fr


Une tâche qui avait déjà été confiée auparavant à Michel Silvy, en février 2012. Michel Silvy venait de Jennyfer, où il était directeur général commercial. Il avait été dans le passé directeur des achats du Printemps.
Michel Silvy avait succédé à Thierry Loriot, entré lui en juillet 2011. Ce dernier, au sein du groupe Omnium dont il fut le président du directoire, avait engagé la mutation réussie de l’enseigne d’habillement masculin Devred.

Chez New Man, il avait comme directeur commercial Bertrand Abdallah, qui assurait la direction générale de la société depuis juillet 2010 et la reprise par Morepeace.

Chacune des étapes devait donc être marquée par la relance d’une marque dont l’aura n’a plus rien à voir avec celle de sa splendeur passée. Si, au début des années 2000, l’activité avait atteint 100 millions d’euros, elle n’était déjà plus que de 32 millions en 2009. Les derniers comptes déposés pour l’année 2012 font état d’un chiffre d’affaires de 6,3 millions d’euros.

Preuve s’il en est de grandes interrogations sur la stratégie à mener pour enfin enrayer le déclin, l’actionnaire de New Man vient tout juste de mettre fin au contrat de directeur artistique de Gilles Rosier. Le styliste était entré pour travailler aux cotés de Michel Silvy au redressement de la marque.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com