×
Publicités

New York Fashion Week : Marchesa, codirigé par l'épouse d'Harvey Weinstein, annule son défilé

Par
AFP
Publié le
today 31 janv. 2018
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La maison Marchesa, cofondée par l'épouse d'Harvey Weinstein, a annulé son défilé prévu lors de la prochaine semaine de la mode new-yorkaise, cinq mois après les révélations d'agressions sexuelles visant le producteur de cinéma.


Marchesa - printemps-été 2018 - Womenswear - New York - © PixelFormula


Depuis sa création en 2004, Marchesa a essentiellement défilé à New York, où sa première apparition sur un podium remonte à septembre 2006.

Malgré le tourbillon médiatique déclenché par l'affaire Weinstein, la Britannique Georgina Chapman, âgée de 41 ans et épouse du magnat d'Hollywood, avait initialement décidé de maintenir le défilé prévu le 14 février, lors de la Fashion Week new-yorkaise.

Mais la maison a finalement annulé l'événement et présentera sa collection automne 2018 dans un « format renouvelé », a indiqué, sans plus de précision, une porte-parole de la maison dont l'autre cofondatrice est Keren Craig.

Début octobre, quelques jours seulement après la publication des premiers témoignages contre le producteur hollywoodien, Georgina Chapman avait annoncé publiquement qu'elle quittait Harvey Weinstein. Le couple est marié depuis dix ans et a deux enfants.

Marchesa est une marque prisée des célébrités, qui sont nombreuses à porter ses modèles sur les tapis rouge.

Depuis début octobre, Harvey Weinstein a été accusé par plus de cent femmes de harcèlement sexuel, agression sexuelle et viol.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.