×
Publicités
Par
AFP
Publié le
4 sept. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Nicolas Puech quitte le conseil de surveillance de Hermès

Par
AFP
Publié le
4 sept. 2014

© 2014 AFP - Nicolas Puech, héritier de la famille Hermès et premier actionnaire individuel du groupe de luxe, a démissionné du conseil de surveillance, a indiqué jeudi son porte-parole, confirmant une information du magazine Challenges.


Photo : AFP


"Il a démissionné le 8 août parce qu'il se sentait attaqué depuis plusieurs années par certains membres de sa famille, sur différents sujets, pas seulement sur le dossier LVMH", a déclaré le porte-parole, en refusant de détailler davantage.

"Nicolas Puech n'a jamais rien vendu de son bloc de titres historiques à LVMH. Certains l'ont accusé de l'avoir fait et l'ont clamé ici et là. Il l'a très mal vécu et s'est senti dénigré à plusieurs reprises, alors qu'il est très attaché à la maison Hermès", a précisé son porte-parole.

Nicolas Puech détient 5,76 % du capital de Hermès, dont une petite partie via une fondation qui porte son nom.

Sa décision de démissionner "n'a absolument rien à voir avec l'annonce faite mercredi par LVMH et Hermès qu'ils ont mis fin à quatre ans de contentieux lié à l'intrusion de LVMH au capital de Hermès", selon le porte-parole.

"Mais il est assez content que ce conflit cesse", a-t-il ajouté, en rappelant que "M. Puech n'a jamais considéré que l'arrivée de Bernard Arnault était un grave danger pour l'entreprise".

Hermès réclamait à cor et à cri depuis fin 2010 que LVMH quitte son capital et le bras de fer était devenu judiciaire.

Au terme de l'accord conclu entre les deux parties sous l'égide du président du tribunal de Commerce de Paris, LVMH, qui possède plus de 23 % du capital de son rival, va distribuer l'intégralité de ses actions Hermès à ses actionnaires et s'engage à ne pas acheter de nouveaux titres pendant cinq ans.

Contacté jeudi par l'AFP, Hermès n'a souhaité faire aucun commentaire sur la démission de Nicolas Puech.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.