×
Publicités
Publié le
24 oct. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Nike cède à perte Umbro à Iconix Brand

Publié le
24 oct. 2012

Nike a trouvé acquéreur pour Umbro. Le géant américain s’était fixé jusqu'au 31 mai 2013 pour revendre la marque. Il avait acheté le spécialiste britannique du football en 2008 pour plus de 500 millions de dollars. Quatre ans plus tard, alors qu’au début de l’été on parlait notamment de l’intérêt de Sports Direct, c’est finalement avec un autre groupe américain que Nike vient de sceller un accord.

Au printemps, Umbro ne sera plus équipementier partenaire de l'équipe d'Angleterre et de son portier, Joe Hart. Visuel Umbro

Iconix annonce aujourd’hui avoir racheté Umbro pour un montant de 225 millions de dollars cash (174 millions d’euros). Le groupe avait déjà fait affaire avec Nike en reprenant Starter, spécialiste des sports US, en 2007. Umbro vient renforcer l’offre sportive d’Iconix constituée de Starter et Danskin. Le groupe, spécialiste de la licence, possède un portfolio de 29 marques dont Rocawear, Zoo York et des parts dans Marc Ecko, Peanuts ou Material Girl. Mais pour la majorité, ses marques sont inconnues en Europe.

Aussi, le choix d’Iconix peut surprendre. Car même si le groupe avait annoncé son intention d’acquérir de nouvelles marques, il avait aussi spécifié regarder avant tout sur son marché intérieur. Umbro possède toujours une forte notoriété en Angleterre où il est équipementier de l'équipe nationale jusqu'au printemps prochain. Ensuite Nike football reprendra la main.
"Umbro est une véritable et authentique marque de football avec une base de consommateurs loyaux partout dans le monde. Nous sommes ravis de l’ajouter à notre portfolio, explique dans un communiqué le PDG d’Iconix, Neil Cole. Umbro est une acquisition palpitante avec plus de 30 licenciés dans plus de 100 pays. Nous sommes impatients de travailler avec nos partenaires internationaux pour renforcer et étendre le riche héritage de la marque".

Iconix Brand, qui avait renforcé sa présence en Europe via la création d’une joint-venture avec The Licensing Company en 2009, annonce qu’avec ce nouvel acteur ses marques réalisent près de 13 milliards de vente dans le monde. Son pôle sports va peser plus de 2,5 milliards de dollars.

Un point cependant pèse en faveur du marché américain. Même si la MLS, indépendante et homologuée par la fédération internationale, reste la compétition majeure en Amérique du Nord, la marque est propriétaire majoritaire de l’USL. Il s’agit d’une organisation qui regroupe des compétitions de football de haut niveau en Amérique du Nord et Centrale pour hommes et femmes en extérieur comme en indoor.

L’accord devrait être validé d’ici la fin 2012. Iconix devrait donner plus de détails dans la présentation de ses résultats la semaine prochaine.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com