×
3 574
Fashion Jobs
Publié le
10 juil. 2014
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Nike et Adidas misent sur les réseaux sociaux pour être au cœur de la pratique sportive

Publié le
10 juil. 2014

Nike et Adidas viennent de lancer deux initiatives qui cherchent à explorer le véritable potentiel des réseaux sociaux. Multiplier les fans sur la page Facebook ou les "like" pour un statut ne semble plus contenter les deux géants du sport.

A Paris, Adidas a créé la Battle Run opposant 10 quartiers. Visuel Adidas.


Les rivaux cherchent tous deux à intégrer une relation directe avec la pratique sportive. Chacun lance une initiative qui va au-delà de la désormais vue et revue application running.

Le 4 juillet, Adidas lançait à Paris sa Boost Battle Run alors que Nike initie aujourd’hui son application Nike Soccer App. Les deux concepts ont en commun l’utilisation des médias sociaux, la création d’une communauté liée à la marque autour d’une pratique sportive, et la possibilité pour des pratiquants de se retrouver et surtout, de se mesurer.

La Boost Battle Run prend le parti de créer 10 équipes de running dans différents quartiers de Paris. Ciblant une génération de coureurs souvent plus inspirée par la mode que par la compétition sportive, Adidas a opté pour des codes graphiques très mode. Le concept veut attirer des profils sportifs et influenceurs et chaque team possède son propre logo, dessiné par l’artiste Franck Pellegrino.

Chaque mois, pendant neuf mois, les équipes se retrouvent pour une course urbaine de quelques kilomètres. La performance des membres de chaque équipe est prise en compte pour désigner le quartier vainqueur. Mais le nombre de membres constituant l’équipe pèse aussi pour la victoire finale. Ainsi le quartier parvenant à fédérer le plus grand nombre de coureurs peut décrocher celle-ci. Si l’expérience parisienne s’avère concluante, la marque aux trois bandes pourrait dupliquer le concept sur d’autres grandes villes.

Du côté de Nike, sa dernière application football lancée ce 10 juillet offre à ses membres un contenu exclusif sur ses joueurs sous contrat, mais aussi un accès privilégié aux dernières nouveautés produit.

L'application Nike Football App lancée le 10 juillet. Visuel Nike.


Surtout, l’application entend créer une communauté de passionnés de football. Celle-ci aura pour principal atout de permettre à ses membres d’organiser ou rejoindre des matchs de quartiers. Ses membres pourront en effet se retrouver grâce aux fonctions GPS des smartphones.

Au niveau événementiel, ces développements ouvrent clairement de nouveaux horizons et renforcent le lien avec le client final. Mais la question reste posée quant au retour sur investissement. Les participants de la Battle Run d’Adidas comme ceux des matchs improvisés de Nike n’ont bien entendu aucune obligation d’être équipés par les marques.

Les taux de conversion des participants seront forcément intéressants à analyser pour les géants du sport. Sont-ils de potentiels nouveaux clients, sensibilisés par l’effet de groupe et la modernité de ces concepts, ou resteront-ils simplement des sportifs motivés par une pratique plus hype ?

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com

Tags :
Mode
sport
Médias