×
Publicités
Publié le
9 oct. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Nike parie sur l'avenir en investissant dans l'outil industriel

Publié le
9 oct. 2013

Après avoir récemment cédé Umbro et Cole Haan, une question restait en suspens: Nike inc allait-il opter pour une nouvelle croissance externe. L'Américain a en partie livré une réponse ce 7 octobre. Le groupe a annoncé son investissement dans Grabit. Inutile de se perdre dans l'annuaire des marques mode et lifestyle. Grabit est une entreprise... fournisseur de l'industrie manufacturière et de la logistique. Nike vient donc de prendre une participation minoritaire dans un acteur de l'amont de la filière.

Des prototypes de la technologie Grabit. Visuel SRI International.

"En tant que société d'innovation Nike voit les partenariats stratégiques comme un élément clé de sa stratégie de croissance, a expliqué le chef de l'exploitation de Nike, Eric Sprunk. Bien que ce soit encore une technologie à un stade précoce, la technologie d'éléctroadhésion de Grabit pourrait certainement avoir un éventail d'applications utiles dans la logistique, la distribution ou la fabrication dans le futur".

Grabit, qui fait partie du groupe américain SRI International, fabrique des outils automatisés pour les industries manufacturière et logistique. Sa technologie d'éléctroadhésion comprend des pinces, des accessoires mais aussi des convoyeurs intelligents capables de gérer une grande variété d'objets, de formes, de tailles et de matériaux. Forcément selon la société, la technologie comporte de nombreux avantages. Elle met notamment en avant la flexibilité de ses outils qui s'adapterait à différents poids et gabarits. Mais elle souligne aussi que celle-ci nécessite de très faibles ressources énergétiques. Dans un contexte où le prix de l'énergie continue d'être à la hausse, Grabit vante des coûts opérationnels réduits selon un facteur de 1000.

Un argument de poids pour un groupe comme Nike dont les problématiques d'approvisionnement et de logistique sont un des poumons de l'activité. Nike n'est d'ailleurs pas seul à prendre une participation. ABB technologies Ventures, groupe américano-suisse spécialisé dans les sociétés du secteur de l’énergie, et Formation 8, société de capital risque présente aux Etats-Unis, en Chine, en Corée et à Singapour qui mise sur les sociétés de recherche et dans le secteur de l'énergie, ont aussi acheté des parts de Grabit.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com