×
Publicités
Publié le
16 juin 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Nike : une nouvelle organisation pour mener le plan Consumer Direct Offense

Publié le
16 juin 2017

« Avec la "Consumer direct offence", nous devenons encore plus agressifs sur la place de marché digitale, ciblant les marchés clés et délivrant les produits encore plus rapidement » : Mark Parker, PDG du géant américain de sport, fait de son nouveau plan la base de la croissance future de son groupe.

Michael Spillane - Nike


Nike entend parvenir à répondre toujours plus précisément et rapidement aux attentes des consommateurs. La marque veut renforcer son offre et ses services sur le digital, accélérer la création de nouveaux produits et apporter toujours plus de personnalisation. Le groupe a défini une stratégie autour de 12 villes clés dans le monde qui doivent lui permettre de toucher les consommateurs clés et où, d’après la direction du Swoosh, 80 % de la croissance seront réalisés d’ici 2020.

Ce projet est mené par le président de la marque Nike, Trevor Edwards, et s’accompagne d’une nouvelle organisation de la structure de l’entreprise. Ainsi, la marque passe d’une structure sur six régions à un modèle sur quatre régions. La zone Amérique du Nord est dirigée par Tom Peddie, vétéran du groupe, qui avait été nommé vice-président de la zone l’an passé. L’Europe, Moyen-Orient, Afrique revient à Bert Hoyt, autre dirigeant expérimenté du Swoosh. Angela Dong supervise la zone Grande Chine. Et Ann Hebert prend en mains la diverse et immense zone Asie-Pacifique-Amérique latine. Ils rendent compte à Elliott Hill, le président en charge des « Zones géographiques et marketplace intégrée ».

En parallèle, Nike confie la supervision de son programme Express lane, qui doit réduire le temps de mise sur le marché de ses produits déjà en place en Amérique et en Europe et bientôt lancé en Asie, à Michael Spillane. Le dirigeant devient président des catégories et du produit.

Nike structure aussi son équipe digitale. Ainsi, Heidi O’Neill, qui était en charge du « direct to consumer », est confirmée en tant que présidente de Nike Direct et Adam Sussman reste le directeur du digital, lui qui était auparavant à la tête de la stratégie globale et du développement.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com