×
Publié le
2 sept. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Nina Kaufmann, nouveau succès de la famille Krief

Publié le
2 sept. 2013

On connaissait Lynn Adler, marque fondée en 1996 par Bruno Krief (créations Claude Krief), et sur laquelle Margaux Krief, la fille, travaille depuis 2011 en refaisant naître le style floral de la marque. La famille s’agrandit depuis peu, avec l’arrivée de la marque Nina Kaufmann, "petite sœur de Lynn Adler", et cousine de Bérénice, autre marque aux mains de la famille Krief.


"Nina, c’est mon deuxième prénom, celui de ma grand-mère paternelle aussi, et Kaufmann, c’est le nom de ma grand-mère maternelle", explique Margaux Krief. A 24 ans, pensionnaire du Studio Berçot, passée par New York chez Balenciaga et Juliette Longuet, la jeune directrice artistique met au point une marque parisienne et rétro, à mi-chemin entre preppy et girly, et accordant une large place aux broderies. Blouses fluides et vaporeuses, jupes en dentelle, vestes et shorts entièrement brodées composant l’essentiel du vestiaire.

Présentée pour la première fois au Who’s Next en 2012, la marque connaît alors un succès rapide. D’abord distribuée dans le réseau de boutiques Lynn Adler, soit 15 boutiques à Paris et une à Saint-Tropez, Nina Kaufmann se retrouve vendue au Japon (Beams, United Arrows…), principal distributeur de la marque à 70 %, puis en Italie, Russie, Belgique et à Dubaï. Avec une trentaine de points de vente en France aujourd’hui, une vente online sur le shop du elle.fr et be.com, la marque devrait être vendue prochainement sur www.vente-privee.com.

Fabriquée principalement en Inde, pour toutes les pièces brodées, le reste en Chine et les t-shirts au Maroc, Nina Kaufmann a été l’une des marques les plus visitées du dernier Who’s Next. Avec des prix bas - robes entre 50 et 60 euros, blouses à partir de 45 euros, tops à 28 euros -, le développement d’accessoires et l’esprit ethnique chic qui plaît aux Japonais, la marque devrait continuer à faire parler d’elle.

Alexis Chenu

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com