×
5 956
Fashion Jobs
SWAROVSKI
CDI - Directeur Finance France & Benelux (H/F) - Paris
CDI · PARIS
AMI - ALEXANDRE MATTIUSSI
CDI - Europe Celebrities Relations Manager H/F
CDI · PARIS
IKKS JUNIOR
Acheteur / Merchandiser Retail (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
GALERIES LAFAYETTE
Manager Des Ventes H/F
CDI · PARIS
LE BON MARCHE
Inspecteur Sécurité Retail F/H
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Raf - Responsable Administratif et Financier - Head of Finance
CDI · PARIS
AMI - ALEXANDRE MATTIUSSI
CDI - Responsable de Production Accessoires, Maroquinerie, Chaussure H/F
CDI · PARIS
BED AND PHILOSOPHY
Responsable Achats Approvisionnements
CDI · TOULOUSE
CELIO
Responsable Formation E-Learning H/F
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
IZIPIZI
Commercial France H/F - Zone Nord Est
CDI · VILLÉ
CELIO
Trésorier Cash Manager H/F
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
BRAND SISTERS
Responsable Comptabilite Client (H/F) - CDI
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Déménageur / Emballeur - CDI (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
FALCONERI
Animateur Régional Des Ventes H/F - CDI - Paris/Ile-de-France
CDI · PARIS
AGNÈS B.
Responsable Technique Des Accessoires
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes H/F - CDI - Paris/Ile-de-France
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes H/F - CDI - Rhônes-Alpes
CDI · DIJON
GROUPE IKKS
Chef de Projet IT Senior (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
BALMAIN
Responsable Formation Retail H/F
CDI · PARIS
DOLCE & GABBANA
Stock Supervisor H/F - la Vallée Village
CDI · SERRIS
LABOMODE GROUP / FASHOP
Chef(fe) de Projet
CDI · STRASBOURG
PLACE DES TENDANCES
Acheteur Chef de Produit Créateur H/F
CDI · PANTIN
Publicités
Par
Reuters
Publié le
13 mai 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Nordstrom : baisse des ventes comparables au 1er trimestre

Par
Reuters
Publié le
13 mai 2016

Nordstrom a annoncé à son tour jeudi une baisse de ses ventes comparables au premier trimestre et réduit ses prévisions pour l'ensemble de l'année, ajoutant à la sinistrose dans le secteur américain des grands magasins.


Nordstrom - Nordstrom


L'action chutait de 17 % à 38 dollars dans les échanges d'après-Bourse à Wall Street, emboîtant le pas à Macy's et Kohl's qui ont subi des sanctions équivalentes mercredi et jeudi après des résultats décevants.

Nordstrom a annoncé pour son premier trimestre clos le 30 avril un bénéfice en baisse de près des deux tiers à 46 millions de dollars (40 millions d'euros), soit 26 cents par action.

Le chiffre d'affaires est ressorti à 3,25 milliards de dollars, en hausse de 1,1 %, mais inférieur au consensus Thomson Reuters I/B/E/S qui le donnait à 3,28 milliards.

Les ventes des magasins ouverts depuis au moins un an ont diminué de 1,7 % alors que les analystes interrogés par Consensus Metrix prévoyaient en moyenne une stabilité.

« Nos résultats du premier trimestre ont été impactés par des ventes plus faibles que prévu », a reconnu le coprésident, Blake Nordstrom. « En réponse, nous avons procédé à de nouveaux ajustements de nos stocks et de nos dépenses.
»

Macy's a chuté de 15 % mercredi et Kohl's de 9 % jeudi à Wall Street après avoir eux aussi publié des ventes inférieures aux attentes de la communauté financière.

Depuis un an, les opérateurs de grands magasins pâtissent d'une évolution sensible de la consommation au profit d'appareils électroniques et de sorties ou de voyages, au détriment de l'habillement.

La concurrence dans ce segment est en outre exacerbée avec les chaînes spécialisées comme Forever 21 ou Zara (groupe Inditex, dont le renouvellement permanent des collections - la « fast fashion » - prend de court les enseignes traditionnelles. Celles-ci sont également dépassées par le succès du géant du e-commerce Amazon, qui selon les analystes de Morgan Stanley s'est hissé au deuxième rang des ventes d'habillement aux Etats-Unis avec une part de marché de 7 %.

Les analystes de Cowen & Co prédisent pour leur part qu'Amazon sera numéro un du secteur dès 2017.

« Les grands magasins ont du mal car ils ont un modèle économique dépassé consistant à réunir un grand nombre de marques en un point de vente », explique Tim Barrett, analyste chez Euromonitor. « Aujourd'hui, l'important c'est de trouver une grande variété de produits et de styles abordables, pas des marques. »

Nordstrom, qui a dû recourir à d'importantes promotions pour écouler ses stocks, a ramené sa prévision de bénéfice par action 2016 à 2,50-2,70 dollars au lieu de 3,10-3,35 précédemment. L'estimation moyenne des analystes est actuellement de 3,20.
A la clôture de jeudi, l'action Nordstrom accusait une baisse de 37% sur les 12 derniers mois.

Les publications dans le secteur continuent vendredi avec les résultats de J. C. Penney Co, qui vise en 2016 son premier bénéfice annuel depuis cinq ans

© Thomson Reuters 2022 All rights reserved.