×
Publié le
3 déc. 2017
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Not Shy se développe à l'export et s'ouvre à l'outlet

Publié le
3 déc. 2017

A la tête d’un réseau de treize boutiques en propre en France, Not Shy poursuit son maillage du territoire national, mais cette fois-ci avec des magasins de déstockage. La griffe de cachemire s’exporte aussi à l’international avec des ouvertures en Belgique et en Suisse, avant une implantation prévue à New York pour l’hiver 2018.
 

Intérieur de la boutique Not Shy ouverte à Lausanne - Not Shy


Le développement outlet était une nécessité pour la marque, selon Olivier Criq, codirigeant du groupe MCC, détenteur de Not Shy : « Comme nous ouvrons de plus en plus de magasins, il fallait pouvoir vendre le surplus de nos collections. Les boutiques de déstockage ne sont plus ce qu’elles étaient il y a 20 ans. Les clientes recherchent une profondeur de gamme dans ce circuit de distribution et plus uniquement des fins de série ».

Initié cette année, le réseau de boutiques de déstockage compte aujourd’hui trois adresses. Une à Miramas, au sein du récent centre McArthurGlen, une autre à Romans-sur-Isère, chez Marques Avenue, et la dernière à One Nation, dans les Yvelines. « Nous enregistrons d’excellentes performances dans ces points de vente depuis leur ouverture, mais nous n’avons pas de politique de développement précise en la matière », poursuit Olivier Criq.

Not Shy possède un réseau de 700 revendeurs multimarques dans le monde, que la marque compte enrichir de boutiques monomarques à l’international. Une filiale a été mise en place en Belgique, avec une première ouverture à Knokke-Heist et bientôt à Anvers et Bruxelles, mais aussi en Suisse, cette fois avec un partenaire qui a inauguré une adresse à Lausanne au printemps, à Zurich en septembre et à Berne d’ici à la fin de l’année.

Des premiers pas en Europe qui encouragent la griffe à regarder vers le grand export. Pour l’hiver 2018, Not Shy devrait ouvrir ses premiers points de vente à New York via un agent, ainsi qu’au Canada. Et d’ici à trois ans, la marque souhaite se positionner en Chine.


Pull de la première collection croisière Not Shy arrivée en boutique le 1er novembre. - Not Shy


Pour animer ce réseau de distribution, la marque de cachemire a choisi de se lancer dans les collections croisière. « Nos clients et nos boutiques avaient la même marchandise de juillet à février pour l’hiver. Nous voulions renouveler l’offre et leur proposer des produits différents pour redynamiser les ventes en attendant la collection d’été », explique Olivier Criq.

Not Shy propose donc depuis début novembre une collection d’une vingtaine de pièces plus mode et tendance, baptisée « Cruise », et composée uniquement des nouveaux modèles et coloris, pour la plupart unis, mais aussi parfois agrémentés d’imprimés ou de messages. La marque, qui déclare avoir doublé son chiffre d’affaires en deux ans, entend terminer l’année à 17 millions d’euros, contre une prévision initiale de 15 millions.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com