×
Publicités
Publié le
20 juil. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Oakley : Luxottica applique son changement de stratégie

Publié le
20 juil. 2015

Rachetée en 2007 par le groupe Luxottica, géant mondial de la lunette, Oakley a conservé jusqu’en 2014, son fonctionnement à part.

Oakley propose des lunettes pour le cyclisme, comme ici pour Mark Cavendish, et pour les différentes pratiques sportives - Oakley


Une structure indépendante, qui n’a pas empêché la marque de se développer. Mais avec l’arrivée d’une nouvelle équipe de direction chez Luxottica, emmenée par Massimo Vian et Adil Mehboob-Khan, Oakley a été envisagée sous un nouveau jour.

Si bien qu’en mai dernier, lors de la présentation trimestrielle des résultats du groupe lunettier, les dirigeants ont annoncé leur volonté de mieux intégrer Oakley et d’aligner sa structure à celle de Luxottica. Les synergies sont censées apporter au groupe un montant de 100 millions d’euros à terme, entre les économies de coûts et les croissances engendrées. Au niveau américain comme européen, dans un premier temps ce sont les équipes « wholesale » qui ont été intégrées au groupe.

Dans un récent communiqué, celui-ci explique qu’il continue l’intégration d’Oakley afin que celle-ci bénéficie « des forces de Luxottica, de son expertise commerciale à sa chaîne d’approvisionnement et sa logistique ». Cette réorganisation a donc pour but « d’accélérer la croissance ». Mais elle crée aussi des doublons. Et, selon la presse spécialisée américaine, des postes ont déjà été supprimés au sein de l’équipe américaine, basée à Foothill Ranch, en Californie. Sur l’Europe, la marque et le groupe ne nous ont pas livrés de précisions.

Développement textile

En revanche, dans cette intégration, le volet textile ne semble pas menacé. Les dirigeants du groupe ont en effet déclaré vouloir le développer. Les responsabilités au sein de la marque sont ainsi en train d’être redéfinies. Colin Baden, l’ancien directeur général, est à présent le directeur de l’innovation et du produit, alors qu’Andrea Dorigo, un dirigeant aguerri de Luxottica, a été nommé président de Oakley Division et va superviser le textile, les chaussures et les accessoires, mais aussi le retail et l’e-commerce.

Sur le retail, le groupe est ambitieux. En mai, il annonçait vouloir doubler son chiffre d’affaires dans ce domaine, mais aussi le nombre de ses boutiques dans les trois ans.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com