×
Publicités
Publié le
12 sept. 2014
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

One Nation Paris : les premiers pas des Galeries Lafayette dans l’outlet

Publié le
12 sept. 2014

C’est à One Nation que les Galeries Lafayette ont lancé ce 13 septembre leur premier magasin outlet, fort d’une cinquantaine de marques. Un test qui pourrait déboucher sur des déclinaisons en France et à l’étranger.

Photo : Matthieu Guinebault

Une "prise" de taille pour l’outlet premium lancé en décembre à Clayes-sous-Bois, à 10 minutes du château de Versailles. Et surtout un plongeon dans l’inconnu pour les Galeries Lafayette, premier grand magasin tricolore à se lancer dans une telle aventure.

Sur 800 m², l’adresse propose une cinquantaine de marques de vêtements homme, femme et enfant, ainsi que de chaussures féminines. Le tout dans des prix naturellement cassés, même si, dans l'absolu, ils restent élevés quand il s'agit de griffes.

Il faut ainsi compter 350 euros pour une parka Canada Goose, 290 euros pour une veste de costume Burberry, ou 500 euros pour un sac Yves Saint Laurent.

Parmi les autres marques figurent Michael Kors, Vanessa Bruno, Chloé, Balenciaga, Kenzo et Christian Lacroix... Ou encore Marina Rinaldi, Ralph Lauren, Iro, Paul&Joe, Molly Bracken, Le Temps des Cerises, Guess, Azzaro, Teddy Smith, Fred Perry et autres Superdry. Sans oublier les produits des marques propres des Galeries Lafayette.


Photo : Matthieu Guinebault

Autant de marques dont les pièces ont été acquises par les Galeries Lafayette, et qui ont été précédemment proposées dans la soixantaine de magasins de l’enseigne.

Aucune marque n’aurait refusé de rejoindre l’outlet, selon la direction, qui évoque simplement que certaines réclament un temps de réflexion supérieur.

"Nous n’avons pas planifié d’autres ouvertures de ce type pour le moment", assure Olivier Bron, directeur du réseau Galeries Lafayette. "Mais nous n’excluons pas potentiellement de décliner la formule en province ou à l'étranger. Et on n’exclut pas à terme d’intégrer le BHV dans cette démarche. Mais l’important est pour l’heure de finaliser ce concept-là, ce magasin étant un véritable test pour nous."

Mais quid de l’impact d’un magasin outlet sur l’image de marque des Galeries Lafayette ? "On a été très vigilant", explique Olivier Bron. "On ne serait pas allé dans n’importe quel outlet. C’est pour cela que, au milieu des autres lieux envisagés, nous sommes à One Nation. Cela correspond, avec des marques Premium qui se posaient les mêmes questions, et ont été convaincus par le projet."

Photo : Matthieu Guinebault


"Nous ne prenons pas un gros risque, au regard de la taille de notre groupe", souligne par ailleurs le directeur réseau. On observait depuis des années la montée en puissance des outlets. Et la présence des grands magasins dans ces outlets a fait ses preuves à l’étranger. La hausse de l’offre de prix barrés dans les magasins en général montre l’appétence du public pour ce type d’achat."

Reste à connaitre l’impact de ce lancement, inédit pour l’Hexagone, sur l’activité de One Nation.

Fort des Galeries Lafayette, le centre commercial de 70 000 m² se targue désormais d’avoir une offre cumulée de marques sans équivalent en France. Avec 35 000 visiteurs le week-end, l’outlet devrait dépasser pour la fin d’année les 2 millions de visiteurs, soit 20 % de plus que les projections initiales.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com