×
Publicités
Publié le
12 juil. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Onepiece: la combinaison mode venue du froid

Publié le
12 juil. 2012

Pour cette session estivale du Who’s Next, qui s’est terminée la première semaine de juillet, les agents d’accueil affichaient le sourire et la courtoisie de rigueur afférents à leur rôle. Mais le visiteur ne manquait pas d’être surpris par leur tenue. Les équipes étaient en effet vêtues d’une combinaison intégrale.
Pour l’occasion, le salon s’était associé avec la jeune marque norvégienne Onepiece qui a fait de ce produit sa marque de fabrique. Rien de technique chez les Scandinaves, leurs produits sont en coton plus ou moins léger selon la saison. La marque compte neuf concept-stores à ses couleurs dans le monde dont quatre en Suède, un à Oslo, un à Berlin, un à Los Angeles, un à Helsinki ou encore un dans le complexe Boxpark de Londres. Mais, comme sur le Who’s Next, une part de la stratégie de développement de la marque passe par le "buzz".


Onepiece joue sur le confort des combinaisons avec des coupes actuelles. Visuels Onepiece


Car Onepiece cible clairement une population jeune. Ses fondateurs, Henrik, Thomas et Knut, expliquent que, lorsqu’ils étaient étudiants, ils recherchaient le vêtement parfait pour pouvoir sortir sur le campus le lendemain de fête en étant confort sans tomber dans l’excès du pantalon de jogging. Ils créent en 2007 leurs premiers modèles de combinaisons intégrales en molleton. Aujourd’hui celles-ci, produites en Asie, sont déclinées dans une multitude de couleurs et d’imprimés pour les hommes et les femmes. Un vêtement que l’on retrouve plus facilement dans les cités universitaires que dans les quartiers branchés.

En France, par exemple la marque cible en priorité le Sud-Ouest et le Sud-Est pour une utilisation confort d’après surf et d’après ski. Mais ses agents distributeurs précisent aussi que certaines boutiques mode, dont l’une à Saint-Tropez, référencent la marque. Pour la saison automne-hiver, Onepiece devrait être présente dans une trentaine de magasins sur le marché français.

La marque, qui compte déjà un site e-commerce en français, n’a pas encore procédé à une offensive sur les réseaux sociaux comme elle a pu le faire sur la Scandinavie et le monde anglo-saxon. Entre sa participation à des événements et des festivals et son placement de produit dans des shows TV et auprès de stars de la pop US et anglaise, comme Justin Bieber ou le groupe One direction, la marque gagne ses galons auprès d’une clientèle festive et adolescente.

Reste à savoir si les jeunes Français seront sensibles à son style. Celui-ci se monnaie entre 140 et 250 euros selon les modèles.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com