×
Publié le
7 nov. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

OneStopPlus Europe et Castaluna ne font plus qu'un

Publié le
7 nov. 2012

Le e-commerce grandes tailles européen compte désormais un acteur de moins, mais un autre renforcé. Le groupe Redcats a en effet procédé à la fusion de ses deux spécialistes du secteur Castaluna et OneStopPlus Europe. Dès ce mercredi 7 novembre, les clientes de la version européenne du site e-commerce américain sont ainsi redirigées sur Castaluna.com. Dépendant d'une organisation distincte propre à Redcats USA, le premier site OneStopPlus lancé en 2006 sur le continent américain poursuit donc sa route de son côté.

Clémentine Desseaux, l'égérie de la précédente et de la prochaine campagne de publicité de Castaluna qui sera lancée courant novembre.

Côté français donc, Redcats a fait le choix de conserver le nom de Castaluna en y intégrant la plateforme commerciale plus aboutie de OneStopPlus. L'équipe est donc elle aussi en cours de fusion et les deux offres vont petit à petit se fondre l'une dans l'autre, pour rassembler 150 marques dans un premier temps, puis 200 d'ici le premier semestre 2013. Le tout mariera donc l'assortiment plus commercial de la division européenne de OneStopPlus et l'approche plus sélective de Castaluna. Avec cette version enrichie, le site espère passer le cap du million de visiteurs uniques par mois dans les dix pays européens où il opère.

C'est le dirigeant de OneStopPlus Europe, Antoine Menet, qui préside désormais ce Castaluna nouvelle version. Nica Stapel et Giorgia Tedeschi, qui avaient fondé Castaluna.com en 2009 et en assuraient toujours la direction depuis le rachat par Redcats en 2010, ont quitté l'aventure durant l'été.

"Ce rapprochement est assez logique puisqu'il va nous permettre de concentrer tous nos efforts sur une seule plateforme plutôt que deux sur un même créneau, commente le dirigeant. L'idée étant d'apporter le meilleur des deux sites, le nom aspirationnel et le positionnement mode de Castaluna associé à la structure et la diversité de choix de OneStopPlus. Le dynamisme des deux sites, plutôt proche des trois chiffres, nous fait penser qu'un acteur fort a un très grand potentiel", ajoute-t-il.

Une fusion qui intervient en tout cas dans un contexte loin d'être anodin, même si Antoine Menet garantit que "cette décision est complétement indépendante" de celui-ci. Le groupe PPR qui a en effet entrepris de vendre Redcats par appartement a d'ores et déjà mandaté la banque d'investissement new-yorkaise Peter J. Solomon pour vendre Redcats USA, et donc le site historique de OneStopPlus. Pour ce qui concerne la division e-commerce française, la recherche d'efficacité et d'attractivité témoignée à travers cette opération de fusion peut forcément être un avantage à l'aube d'une potentielle mise en vente.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com

Tags :
Distribution