×
Auteur :
Publié le
18 févr. 2010
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Outlets: à la conquête de l'Italie et de l'Allemagne ?

Auteur :
Publié le
18 févr. 2010

Outlets
Inauguré le 18 février, la Reggia Designer Outlet Center est le cinquième de McArthurGlen en Italie
Les magasins d'usine ne connaissent pas la crise ou presque. D'après la dernière étude de l'observatoire européen des centres de marques et magasins d'usine, Magdus, une vingtaine de centres vont ouvrir leurs portes cette année, portant le nombre total à 195 pour une surface globale de 2,8 millions de mètres carrés. Hier, McArthurGlen a ainsi inauguré la première phase de son cinquième centre italien, à une trentaine de kilomètres de Naples. Cette année, les projets du promoteur britannique reflètent une tendance de fond. Le groupe investit essentiellement en Italie et en Allemagne, les deux pays européens, où le potentiel est encore estimé important par les acteurs.

Une vingtaine de projets en Allemagne
D'après le dernier rapport d'Ecostra, société d'études sur les implantations commerciales en Europe, publié en janvier, le pays de Goethe pourrait accueillir à moyen terme 21 nouveaux projets et la république transalpine 15. Suivent la France et la Pologne avec respectivement 9 et 7 projets recensés par la société allemande. "En raison d'une règlementation très restrictive, l'Allemagne est jusqu'à présent l'un des pays européens les moins équipés en magasins d'usine. Mais, il ne fait aucun doute que la donne va changer", peut-on lire dans le rapport. Chiffres à l'appui, pour 1000 habitants, l'Allemagne ne dispose que de 0,9 mètres carrés de surface de vente de magasin d'usine, contre plus de 9 au Royaume-Uni, 7 en Italie ou encore 3,6 pour l'Hexagone.

"En Angleterre le marché est saturé ou presque, nous sommes plus dans une logique de rénovation et de renouvellement de l'offre au sein même des centres existants", commente Georgina Power, porte-parole de McArthurGlen. "Notre stratégie de développement est axée clairement sur l'Allemagne et sur la France. Ils ont la plus faible densité d'outlets pour 1000 habitants, le potentiel de croissance y est bien plus fort", a rappelé à l'automne dernier Manuel Lagaras, patron du promoteur espagnol Neinver, qui a conclu en novembre un accord avec Mab Development qui a quatre projets en France dont Roppenheim en Alsace, et Honfleur en Normandie. Des implantations souvent choisies en raison de l'équation entre protection des centre-villes et flux de touristes. Au prochain colloque Magdus, qui se déroule les 7 et 8 avril, la question du shopping touristique sera d'ailleurs abordée dès le premier jour.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com