×
Publicités

OVS se lance dans l’e-commerce et accélère à l’étranger

Publié le
8 nov. 2012
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe de mode italien Coin et sa chaîne d’habillement low cost OVS multiplient les initiatives et les projets en cette fin d’année. L’enseigne à bas coût lance ces jours-ci une importante opération en faveur de la lutte contre le sida. Elle a demandé à 11 héritiers de grands stylistes, de Rachele Cavalli à Louis-Marie de Castelbajac, en passant par Alessandra Gucci, Alice Lemoine et Francesca Versace, de dessiner chacun un top ou un t-shirt sur le thème de la lutte contre le sida. Les ventes de cette collection capsule seront dévolues à l’association mondiale ONUSIDA pour soutenir la campagne axée sur "zéro décès lié au sida".

Les jeunes stylistes qui signent la collection "Make love with" pour OVS

De 50 000 à 60 000 pièces seront produites et vendues entre 20 et 30 euros, selon le type de modèle, dans près de 200 magasins OVS à partir du 1er décembre à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida. La collection baptisée "Make love with" sera commercialisée aussi pour la première fois via Internet sur le site rénové de l’enseigne www.ovs.it, qui se décline en italien, anglais et français. "C’est le premier projet e-commerce de OVS, une sorte de prélude à notre premier site de vente en ligne, qui sera lancé au printemps prochain et géré en interne avec le support de partenaires spécialisés", dévoile le directeur général d’OVS, Francesco Sama.

Parallèlement, la chaîne poursuit son expansion sur les marchés étrangers, où elle compte actuellement 150 points de vente, dont la moitié ont été inaugurés cette année. En 2012, OVS, qui dénombre près de 700 magasins, a totalisé 108 nouvelles ouvertures, dont 33 en Italie et 75 à l’étranger. "Nous nous sommes développés en Russie en rachetant une chaîne locale comptant 23 points de vente. Nous poursuivons l’expansion sur la Chine et l’Europe de l’Est. Nous démarrons par ailleurs aussi à l'international avec notre enseigne consacrée à l’enfant OVS Kids, qui se développe pour l’instant en Italie à travers 70 magasins. Nous avons débuté avec un test très prometteur en Espagne et sommes sur le point de signer un accord important en Chine", poursuit le manager.


Le magasin OVS ouvert dans le centre Le Millénaire à Aubervilliers
Dans d’autres pays comme la France, où OVS a un point de vente, l’enseigne est en train de recentrer son offre en fonction des exigences du marché. "Les Français portent davantage d’attention à la valeur, à l’équilibre et à la qualité. Les Russes préfèrent des produits plus voyants. Nous sommes en train d’apprendre à personnaliser nos magasins en fonction du public auquel ils s’adressent", résume l’administrateur délégué du groupe Coin, Stefano Beraldo.

Dans la même logique, Coin s’apprête à ouvrir en mars son deuxième concept-store de luxe Excelsior: 4000 m² dans le centre de Vérone. Cette fois, le groupe a confié la gestion des achats de mode à Francesco Galli, titulaire des boutiques Folli Follie de Mantoue, Bologne, Brescia Rimini et Vérone. "Ce magasin sera toujours positionné dans la recherche, mais par rapport à l’Excelsior de Milan, il y aura davantage de marques connues, moins présentes dans cette ville de province", explique Stefano Beraldo.

Le patron du groupe prévoit de clôturer l’année 2012 "avec un gros effort, mais de manière digne". "Nous résistons", commente pour sa part Francesco Sama, qui souligne néanmoins que l’enseigne low cost "continue d’augmenter ses parts de marché en Italie dans l’homme, la femme et l’enfant dans un contexte général de crise".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com