×
5 635
Fashion Jobs
KS BEAUTE
Chef de Secteur Expert / Responsable Des Ventes
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Gestionnaire Des Stocks H/F
CDI · LYON
GROUPE BEAUMANOIR
Acheteur (H/F)
CDI · PARIS
RALPH LAUREN
Chargé de Développement RH (H/F)
CDI · PARIS
LANCEL SOGEDI
Responsable Approvisionnement Produits Finis et Packaging - H/F
CDI · PARIS
CHANEL
Chef de Projet Développement Outils Visual Merchandising Mode
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Montpellier Polygone
CDI · MONTPELLIER
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
ABSOLUT CASHMERE
Chargé de Gestion Commerciale Wholesale (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
SIMONE PERELE
Responsable Marketing et Communication
CDI · CLICHY
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Régional H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Brest - CDI
CDI · BREST
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Acheteur / Développeur Matières Annexes F/H
CDI · LES HERBIERS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 25h - F/H
CDI · PARIS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 20h - F/H
CDI · PARIS
TOD'S
Retail Back Office Coordinateur (H/F)_ Tod's Faubourg
CDI · PARIS
ROUJE
Chef de Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial et Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chargé de Cotation Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Administration Des Ventes (H/F)
CDI · PARIS
Publicités
Auteur :
Publié le
21 janv. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Panorama: le salon, assez germanophone, a réussi sa première

Auteur :
Publié le
21 janv. 2013

Panorama a réussi visiblement son pari, même si l’essai doit être confirmé en juillet prochain. Le salon berlinois dédié aux marques plus commerciales et établies avait reporté son lancement d’une saison en raison des retards dans la construction du nouvel aéroport de la capitale allemande.


Des retards encore, les travaux ne s’achèveront certainement pas avant 2014, qui ont décidé les organisateurs à démarrer sans l’aéroport. Petit rappel: Panorama se tient au nouveau Parc des expositions de Berlin qui, justement, fait partie de l’ensemble autour de l’aéroport de Berlin Brandebourg.

"Sans aéroport, nous avons prouvé que notre concept est viable et fonctionne", s’est réjouit Jörg Wichmann, CEO de la société organisatrice, en rappelant la mise en place de 177 shuttles entre le salon et les spots de la capitale allemande. Car, Panorama devait convaincre les marques, notamment allemandes, de revenir sur un salon et ce à Berlin. S. Oliver, Marc Cain ou encore Olymp et Meyer étaient présents. D'autres, comme Timezone, ont dû quitter le Bread & Butter et trouvé refuge au Panorama.

L’international pesait environ la moitié de l’offre. Une proportion qui se retrouve également officiellement chez les visiteurs, qui auraient été 30 000 à avoir fait le déplacement. "En ligne, nous avions eu 20 000 préenregistrements", se félicitait Jörg Wichmann.

"Nous avons eu un tiers, je dirais, de visiteurs étrangers venus d’Autriche, d’Irlande, du Royaume-Uni, de Scandinavie… A Düsseldorf, notre showroom fonctionne avec des rendez-vous pris à l’avance. Sur un salon, les acheteurs peuvent venir spontanément regarder notre collection. L'industrie allemande va suivre le mouvement", commente Mark Bezner, directeur général d’Olymp, spécialiste allemand de la chemise. Car les marques allemandes ont soigné leur participation, faisant un peu d'ombre aux autres exposants. Les Français se trouvant un peu mis à l'écart. "Je suis déçu. La fréquentation, contrairement aux deux autres halls, est quasiment nulle dans notre hall. On attend les propositions des organisateurs", commente Valérie Deleu de chez Pause Café. "Ils nous ont vendu le salon comme étant international. Mais, pour moi, c'est 95% germanophone", commente Jean-Henri Martin de chez Fuego. Les organisateurs réfléchissent à une reconfiguration des espaces afin de mieux faire circuler les acheteurs. Une nécessité alors qu'avec le nombre des salons berlinois, les détaillants consacrent moins de temps à chaque salon pendant leur séjour.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com

Tags :
Salons