×
Publicités
Publié le
22 janv. 2017
Temps de lecture
2 minutes
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Paris Fashion Week : le séduisant homme Cerruti revient sur les podiums

Publié le
22 janv. 2017

Borsalino enfoncé sur la tête, gants en cuir noir, long manteau caramel aux épaules tombantes, dans son costume sombre bien taillé, le col de la chemise serré par un épingle, la silhouette semble tout droit sortie d’un film d’antan.

Cerruti 1881 est réalisé dans les tissus nobles de Biella - © PixelFormula


L’homme Cerruti ne se départit jamais de son élégance nonchalante, même lorsqu’il troque le chapeau en feutre pour une casquette et endosse un simple pull de façon lâche, ou rentre dans son pantalon taille haute retenu par des bretelles, au choix, un tricot à motif Prince de Galles ou une chemise en cuir noir.

Après s’être cantonné pendant un an à des présentations, Jason Basmajian, aux commandes du style de Cerruti 1881 depuis octobre 2015, a signé un premier défilé applaudi, vendredi, place Vendôme à Paris. Pour l’occasion était présent parmi le public l’acteur Lambert Wilson, un fidèle de la marque.

« Pour la saison prochaine, j’ai revisité les archives de la Maison, qui célèbre son 50ème anniversaire cette année, en introduisant des pièces plus décontractées et jeunes, comme le denim, les bretelles ou la casquette, explique le créateur après le défilé, même si la palette reste classique et masculine. »

Le denim se fait chic chez Cerruti 1881 - © PixelFormula


Noir, gris, vert bouteille, violet, bordeaux et bleu marine dominent. Même les pièces en denim privilégient le noir et un bleu très foncé. La marque propose dans la matière indigo un maxi manteau au col en astrakan ou un très chic caban, tandis que les jeans sont taillés de manière classique.

Pour le reste, les ensembles aux coupes impeccables sont réalisés dans des textures nobles, provenant en particulier du district des lainiers italiens de Biella, dans le Piémont. « Près de 50 % de ces tissus, comme la laine jacquard, nous sont fournis par le Lanificio Fratelli Cerruti », souligne Jason Basmajian.

Le célèbre tailleur italien, qui est basé à Paris depuis ses débuts, racheté en 2011 par le Chinois Trinity, société spécialisée dans le menswear détenue par le groupe de Hong Kong Li & Fung, a maintenu de fortes relations avec ses origines et l’historique entreprise textile, qui développe encore pour la marque des tissus en exclusivité.

Cerruti 1881, élégant mais décontracté - © PixelFormula


« Notre objectif avec Cerruti est de créer un lifestyle. La garde-robe s’est ainsi ouverte à de nouvelles catégories comme le jeans, mais cela reste chic et sophistiqué », indique à FashionNetwork.com Sabrina Fung, à la tête de plusieurs activités du groupe Li & Fung, dont Cerruti 1881.

« Pour développer le business de la marque, nous allons mettre l’accent sur une distribution omnicanale, afin d’offrir à notre client une expérience complète dans le luxe », conclut-elle.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com