×
Publicités
Publié le
22 févr. 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Passionata agrandit son terrain de jeu

Publié le
22 févr. 2017

Avec une cible plus jeune que les autres marques du groupe Chantelle, Passionata se devait de moderniser son approche pour mieux correspondre à celle ci. Un travail qui commence à prendre vie en ce début 2017 puisque la griffe de lingerie vient de lancer son premier véritable e-shop et surtout apporte une nouvelle dimension produit avec le lancement de la collection printemps-été 2017.

Collection printemps-été 2017 - Passionata


La première boutique en ligne uniquement dédiée à Passionata a donc ouvert ses portes en janvier. Une évidence pour la cible jeune de la marque, qui investit désormais beaucoup plus sur le digital, à la fois donc sur son propre site pour le volet commerçant comme pour le volet éditorial, ainsi que sur les réseaux sociaux. Une nouvelle approche communautaire évidemment en corrélation avec son objectif de séduire les « millenials ».

Jusqu'alors, les collections Passionata n'étaient vendues sur le Web que via le site marchand de l'enseigne multimarque du groupe Chantelle, Orcanta.

Mais cette conversion au e-commerce n'est pas la seule nouveauté pour Passionata en ce début d'année. En effet, la saison printemps-été 2017 marque le véritable lancement d'une nouvelle catégorie de produits baptisée « lifewear ». Testée à petite échelle sur l'hiver, cette nouvelle gamme d'une quarantaine de références propose des produits complémentaires se jouant de la frontière entre vêtement d'intérieur et d'extérieur. Kimonos, pantalons, shorts, top accompagnent les nuisettes plus classiques pour une marque de lingerie et seront vendus dans les 35 boutiques françaises Passionata. Une plus petite sélection « lifewear » est également proposée aux détaillants multimarques.

Une volonté pour la marque de s'afficher sous un jour plus lifestyle et moins segmenté, plus proche des comportements d'achat dits « coups de coeur » de la jeune génération. Les prix ont pour cela légèrement fléchi, avec notamment un prix moyen de 30 euros pour les « bralettes », le soutien-gorge sans armature favori des millenials.

La nouvelle approche de Passionata se matérialisera également physiquement dans certains de ses points de vente, comme son nouveau corner retravaillé en ce sens aux Galeries Lafayette Haussmann. S'il n'y a pas de plan massif de rénovation des magasins, ceux-ci vont progressivement être « retravaillés », même si la transformation sera moins flagrante que celle du corner du grand magasin parisien.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com