×
Publicités
Publié le
28 sept. 2010
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Patrizia Pieroni présente ses carnets de vacances

Publié le
28 sept. 2010

A l’occasion de la Fashion Week, la créatrice romaine ouvre les portes de sa récente boutique parisienne aux amateurs d’art et de la Dolce Vita. Le 29 septembre, elle met en scène sa collection de prêt-à-porter pour femme à travers un "carnet de vacances" signé du photographe italien Marco di Filippo.

Patrizia Pieroni
Patrizia Pieroni, collection automne-hiver 2010/2011

Vingt-quatre "cartes postales" seront présentées en exclusivité à Paris. Une façon d’expliquer son travail, son univers où gravitent architectes, photographes, le petit monde de l’art, un peu bohème, un peu mécène. Et surtout de présenter ses choix stylistiques.

De sa formation à l’Académie des Beaux-Arts, puis la spécialisation dans la décoration et la scénographie, Patrizia Pieroni a gardé l’art de la mise en scène. Et c’est après différentes expériences, au sein de maisons de couture comme de marques de prêt-à-porter, qu’elle a choisi de créer ses propres codes. Directement inspirées de la "Dolce Vita", de l’art de vivre à la romaine, à la fois chic et décontractée, ses collections livrent des propositions fluides et épurées. En journée, ce sont des manteaux ceinturés à la taille, des pantalons à l’imprimé fleuri. Le vestiaire du soir s’ouvre sur des fourreaux, robes bustiers ou ballons, livrés en voile de soie, mohair et jersey ou encore taffetas

Comme en Italie, elle a ouvert sa propre boutique pour distribuer ses collections. Depuis mars dernier, c’est dans le "cœur créatif" de la capitale, 24 rue de Poitou, qu’on la retrouve. D’autres projets d’ouverture sont dans les cartons. Notamment à Shanghaï et New York où les pourparlers sont bien avancés.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com