×
Publicités
Publié le
31 janv. 2017
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Paul & Joe continue d'étendre son univers lifestyle

Publié le
31 janv. 2017

Paul & Joe affirme de plus en plus sa dimension lifestyle. Tout en continuant à réfléchir à de nouveaux segments dans lesquels elle pourrait prolonger son univers, la griffe de mode affine son approche pour plus de cohérence. Elle vient par exemple de reprendre en interne les collections chaussures de sa ligne homme et de la ligne Paul & Joe Sister, après dix années sous licence.

Collection automne-hiver 2017-18 - Paul & Joe Sister


« Au départ, notre cœur de métier, c'est le prêt-à-porter, explique le directeur général, Jean-Michel Terrien. Nous nous sommes donc appuyés sur des licenciés à nos débuts. Mais aujourd'hui, nous avons les moyens créatifs et logistiques de gérer toute la chaussure en interne. Il en va aussi d'une forme de cohérence en termes de positionnement prix, surtout pour Paul & Joe Sister, qui doit être plus abordable car c'est son identité », affirme-t-il.

L'objectif est donc de faire baisser les prix de la gamme chaussures de Paul & Joe Sister à partir de l'automne-hiver 2017-18, pour être plus en phase avec le prêt-à-porter, mais aussi de simplifier l'organisation avec désormais l'ensemble des offres souliers et maroquinerie des trois lignes développées en interne.

Lorsqu'il s'agit d'un lancement d'une nouvelle catégorie en revanche, le recours à des partenaires reste de mise, comme pour la lingerie, la maison, les cosmétiques ou depuis peu le voyage. C'est en collaboration avec Eastpak que la première collection « Paul & Joe Voyageur » voit ainsi le jour en ce début d'année, avec une mise en vente à partir de mars. « C'est une manière pour nous d'initier un nouvel univers dans notre offre, mais en s'appuyant sur la crédibilité d'un spécialiste du segment en question », explique Jean-Michel Terrien.

Une stratégie qui devrait également être appliquée pour le prochain lancement de l'activewear. La griffe fondée par Sophie Méchaly négocie en effet actuellement avec un partenaire pour ajouter cette corde à son arc.

Sa dimension lifestyle, la marque veut également qu'elle se voit. C'est pourquoi, lorsqu'elle s'implante sur un nouveau marché, elle le fait en concertation avec ses partenaires. L'un des plus importants d'entre eux, le Japonais Albion pour la beauté, travaille ainsi désormais de concert avec Paul & Joe pour les nouvelles implantations. Ce fut déjà le cas en Chine, où la marque a vite progressé en quelques années. Elle y compte maintenant dix boutiques, après trois ouvertures récentes, et en prévoit cinq nouvelles dans l'année, à Hong Kong notamment.

« Il y a une opportunité intéressante pour nous en ce moment car un certain nombre de marques de luxe ferment des boutiques dans des malls, qui se tournent donc vers des marques contemporaines plus accessibles pour ajuster leur offre aux nouveaux comportements d'achat, moins statutaires et plus ludiques », affirme le dirigeant de Paul & Joe.

La Grande Chine est le principal levier de développement de la griffe actuellement, avec les Etats-Unis, où elle a rouvert un showroom après une longue absence. « Nous ne sommes pas dépendants de la France et de l'Europe, où nous n'avons pas de projets d'ouverture en ce moment. Le grand export nous a permis de progresser en 2016 malgré les difficultés du retail en Europe », conclut Jean-Michel Terrien.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com