×
Publicités
Publié le
25 sept. 2007
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Paul Smith présente son nouveau féminin

Publié le
25 sept. 2007

Paul Smith ajoute une nouvelle fragrance à son univers. Après Paul Smith Original – son tout premier parfum lancé en 2000, Extreme, Paul Smith London, Paul Smith Floral et Paul Smith Story, la marque imagine une senteur féminine à l’histoire toute particulière. Baptisée simplement Rose, elle naît de la rose Paul Smith qu’élabora au terme de sept ans de travail le botaniste anglais Peter Beales. Fruit de la rencontre de deux roses existantes (l’Aloha et la Louise Odier), elle fut offerte par sa femme au créateur qui décida d’en extraire les effluves.


Parfum Paul Smith "Rose"

Le résultat ? Un jus très aérien laissant « une sensation douce et veloutée », explique Antoine Maisondieu, parfumeur de la maison Givaudan. Aux arômes de la rose Paul Smith (capturés sans la cueillir selon une méthode appelée Scent Trek), il mêle la rose de Turquie et le thé vert à la fleur de Magnolia tandis qu’un accord boisé composé de touches de cèdre côtoie l’enveloppante douceur du musc.
Flacon et packaging jouent eux aussi la surprise. « Nous avons délibérément choisi le contre-pied du packaging classique des parfums de rose », confie le directeur artistique Alan Aboud.

Emmitouflée dans un pochon de coton habillé d’un imprimé liberty, la bouteille de verre adopte une forme « simple et fonctionnelle », indique le communiqué. Son design s’inspire des anciens flacons d’apothicaire tandis que sa coiffe mise sur un esprit aussi bien Art Déco qu’industriel. L’étui quant à lui arbore le logo de la griffe, « noir et affirmé » ainsi qu’une photo de la rose Paul Smith retravaillée graphiquement.


Paul Smith Campagne publicitaire du parfum "Rose"

Commercialisée 35 euros les 30 mL, 49 euros les 50 mL et 69 euros les 100 mL, la gamme se décline en lait parfumé pour le corps (28 euros) et en gel parfumé pour le bain et la douche (26 euros).

Côté communication, « un plan média très lourd est prévu pour l’Angleterre en presse comme au cinéma », précise Delphine Pommier, chef de groupe marketing pour Paul Smith. Un spot publicitaire de 30 secondes – qui devrait toucher un total de 9 millions de personnes – investit le grand écran britannique dès octobre prochain pour onze semaines.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com