×
Publié le
19 nov. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pentland ouvre un centre de recherche sur le développement durable

Publié le
19 nov. 2015

Les acteurs de la mode et du sport semblent s’investir réellement dans les questions environnementales. Entre Kering, qui a dévoilé son second rapport environnemental, et Patagonia, qui a créé une gamme de combinaisons de surf sans néoprène, c’est au tour de Pentland d’annoncer une initiative d’envergure. Le groupe britannique, propriétaire de Berghaus, Canterbury ou encore Boxfresh est le licencié chaussures de Lacoste et Ted Baker. Il possède aussi une participation majoritaire dans le groupe de distribution JD Sports.

Stephen Rubin, président du conseil d'administration de Pentland et le professeur Gail Whiteman - Pentland


Il vient d’inaugurer, dans le cadre de l’université de Lancaster, son Pentland Centre qui a pour vocation de trouver des solutions permettant de combiner business et responsabilité environnementale.

« Le centre va emprunter une approche multidisciplinaire, encourageant les mondes académique et de l’entreprise à trouver des solutions pratiques aux vrais problèmes de ce monde. Il va se focaliser sur six domaines : une supply chain éthique, l’intensification des solutions business, l’utilisation durable des sols et terrains, les problèmes de nourriture, d’eau et d’énergie, les écosystèmes menacés et des modes de vies et des villes durables », explique le groupe dans un communiqué.

Le centre a été confié au professeur Gail Whiteman, qui a évolué au sein de la Rotterdam School of Management et a eu une carrière dans le marketing et la publicité au préalable. L’ambition du groupe est aussi de trouver des cadres qui auront une culture environnementale applicable à un environnement commercial.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com