×
Auteur :
Traduit par
Lionel Tixeire
Publié le
23 mars 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Perry Ellis : des ventes décevantes compensées par une meilleure rentabilité

Auteur :
Traduit par
Lionel Tixeire
Publié le
23 mars 2017

Perry Ellis n'a pas atteint ses objectifs de ventes pour l'exercice 2016, mais est toutefois parvenu à dépasser ses objectifs en termes de bénéfice par action. Les ventes annuelles ont ainsi chuté de 900 à 861 millions de dollars (de 834,7 à 798,6 millions d'euros), soit en dessous de la fourchette de 885 à 890 millions de dollars communiquée par l'entreprise en novembre dernier.

Perry Ellis


Les principales marques ont vu leurs ventes progresser de 1,6 %, une progression qui a été compensée par une réduction de 20 millions de dollars du chiffre d'affaires liée à l'abandon de certaines marques et de 11 millions liée à la suppression de certains programmes commerciaux. L'exercice a aussi été impacté par une évolution défavorable des effets de change, une baisse des livraisons de mode femme et un glissement vers les livraisons en gros, le tout représentant un total de 38 millions de dollars.

Le bénéfice ajusté par action diluée est ressorti à 2,04 dollars, soit légèrement au-dessus de l'objectif fixé par l'entreprise, qui était de 1,95 à 2 dollars. Le résultat net est pour sa part passé de 7,3 à 14,5 millions de dollars. Les recettes issues des licences et une performance produit favorable ont par ailleurs contribué à l'amélioration de la marge brute, à 37,2 %.

Les recettes du 4e trimestre ont chuté de 4,7 %, à 204 millions de dollars, reflétant une hausse de 1,4 % de l'activité homme et un déclin de 6,2 % des ventes comparables. L'activité homme, c'est-à-dire Perry Ellis, Golf Lifestyle et Nike, est à l'origine de l'amélioration de 150 points de base de la marge brute. Le résultat net trimestriel est passé de 9 à 17,7 millions de dollars.
 
En ce qui concerne l'exercice 2018, Perry Ellis prévoit de se concentrer sur ses marques en croissance comme Perry Ellis, Original Penguin, Gold Lifestyle ainsi que la licence de Nike Swim, mais aussi de renforcer ses activités d'habillement pour l'homme à travers les ventes de détail et en gros et les licences, de continuer l'expansion de sa distribution à l'international et de renforcer son canal de vente directe au consommateur, qui a connu une croissance de 18 % en 2017.
 
Enfin, l'entreprise prévoit que ses ventes en 2017 s'établiront dans une fourchette de 870 à 880 millions de dollars, et que son résultat ajusté par action diluée ressortira entre 2,07 et 2,17 dollars.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com