×
Publicités
Par
AFP
Publié le
6 déc. 2012
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Philip Green cède 25% de Topshop pour financer son expansion internationale

Par
AFP
Publié le
6 déc. 2012

LONDRES, 6 déc 2012 (AFP) - Le milliardaire britannique Sir Philip Green a annoncé jeudi la cession pour 500 millions de livres (près de 615 millions d'euros) de 25% de sa chaîne d'habillement Topshop, prisée des jeunes branchés, à un fonds américain afin de financer son expansion, notamment aux Etats-Unis.

L'homme d'affaires a indiqué dans un communiqué avoir "finalisé la vente de 25% de Topshop/Topman (son équivalent masculin, ndlr) à Leonard Green & Partners (LGP)", un fonds américain déjà présent dans le secteur.

Cette transaction valorise Topshop/Topman à 2 milliards de livres, ajoute M. Green. La part de 25% a donc été monnayée 500 millions.

Grâce à cette opération, Topshop/Topman et le reste du groupe Arcadia de M. Green, qui détient également les marques Burton, Dorothy Perkins et Miss Selfridge, ne sont plus endettés, ce qui va leur permettre d'avoir la "flexibilité" financière pour "regarder d'autres opportunités", seuls ou en partenariat avec LGP, poursuit le communiqué.

"Avec LGP, notre plan est d'accroître notre programme d'investissement international alors que des lieux appropriés (où ouvrir des magasins) se présentent aux Etats-Unis et à travers le monde", dit encore M. Green.

"C'est une période très excitante pour le groupe Arcadia, avec une stratégie claire désormais en place pour que Topshop/Topman deviennent des acteurs majeurs mondiaux" du secteur", conclut-il.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.