×
Publicités
Publié le
21 oct. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pink Magnolia : une griffe très girly venue du Mexique

Publié le
21 oct. 2015

Combi-shorts à sequins, robes à volants et vestes flashy… Pink Magnolia, qui a été fondée en 2009 par deux sœurs, Paola et Pamela Wang, propose un vestiaire élégant et girly pensé pour des jeunes femmes en quête de vêtements funs et sophistiqués.

Pink Magnolia, automne-hiver 2015/16.

« Dans nos collections nous proposons autant de robes girly que de pièces épurées agrémentées d’une petite touche décalée et féminine. De prime abord, cela peut paraître paradoxal, mais nous avons une idée précise de la féminité, elle est multiple, et c’est cette vision que nous traduisons dans nos collections », explique Paola Wang, la cofondatrice de la marque. 

Celle-ci signe donc des collections d’une trentaine de pièces jouant sur les volumes et les découpes, mais pas seulement. Elle apporte également une grande importance aux matières et a d’ailleurs fait du néoprène son matériau de prédilection.

« J’aime jouer sur les broderies, la dentelle, les paillettes, les sequins, mais j’ai une affection particulière pour le néoprène car il peut prendre de multiples formes et donc se décliner dans plein de styles différents », explique Paola Wang.

Pink Magnolia, qui défile à Mexico où elle dispose d’un flagship, y est aussi vendue à travers sept magasins multimarques.

« Cela peut paraître peu, mais nous avons un positionnement premium (entre 200  et 300 euros par pièce). Nous avons donc préféré opté pour une distribution très sélective avec des points de vente qui comprennent notre univers. Nous avons eu la même stratégie à Hong Kong  (trois points de vente), à Dubaï (un point de vente) et aux Etat-Unis (un point de vente). Nous voulons nous développer, mais nous préférons prendre notre temps », déclare la cofondatrice de la marque.

Aujourd’hui, c’est sur le continent européen, notamment en France et au Royaume-Uni, que la marque souhaite s’implanter. Un développement qu’elle a initié en participant du 2 au 4 octobre au salon Woman, à Paris.

« Nous sommes là pour faire connaître la marque, déclare Paola Wang. Nous avons rencontré beaucoup de monde et nous espérons que cela portera ses fruits car la France est un marché intéressant pour nous. »

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com