×
Publicités
Publié le
15 janv. 2015
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pinko lance au Pitti Uomo... une ligne de chaussures pour femme !

Publié le
15 janv. 2015

Quoi de mieux pour faire parler de soi, lorsque l’on est une marque hyper féminine, que de venir dans le salon masculin le plus couru du moment ! Avec un stand bien visible donnant sur le très central Piazzale della Ghiaia au sein du Pitti Uomo, où elle venait pour la première fois, Pinko a gagné son pari en suscitant la curiosité de nombreux acheteurs se précipitant sur son stand.

La nouvelle ligne de sneakers Pinko


Non, la marque de prêt-à-porter féminin du groupe italien Cris Conf ne se lance pas dans l’homme ! Elle est à Florence pour lancer une ligne de chaussures à part entière, dont elle a dévoilé en avant-première au Pitti la collection de sneakers-bijoux Shine Baby Shine, qui sera commercialisée à l’hiver 2016. Le reste de la collection sera présenté à Milan le 23 janvier, pour un total de près de 80 pièces.

« Après quelques tests, nous avons compris que nous devions davantage nous structurer pour renforcer notre offre en accessoires. Nous avons donc créé une division dédiée, confiée à un manager avec une forte expérience dans ce secteur, dans le but de réaliser aussi des sacs, tandis que la production a été ramenée en Italie dans une perspective de développement international », explique le président et fondateur de la marque Pietro Negra.

L’entreprise, soumise ces deux dernières années à une profonde restructuration, annonce une croissance de 4-5 % pour 2014 tablant sur un chiffre d’affaires de 170 millions d’euros. « La rentabilité s’est considérablement améliorée et nous nous attendons à un 2015 nettement en hausse », poursuit le patron.

L’Italie demeure le marché principal de Pinko, mais elle devrait réduire son poids passant à 50 % des ventes totales contre 70 % par le passé. Son premier marché étranger est la France (10 % des ventes). A Paris, où elle est déjà présente au 4 rue du Faubourg Saint-Honoré, la marque va ouvrir un deuxième point de vente de 200 m², cette fois dans le 16ème arrondissement au 14 avenue Victor Hugo.

Pinko a aussi beaucoup investi en Russie, marché qui devance désormais le Royaume-Uni pesant près de 10 % sur le chiffre d’affaires total. Elle y détient 7 boutiques et s’apprête à en ouvrir deux autres. « Avec notre positionnement stratégique de griffe accessible proposant un produit sophistiqué avec des prix étonnamment moins élevés que chez la concurrence, nous n’avons pas souffert de la crise russe. Nos ventes y ont même bondi de 50 % », confie Pietro Negra.

En Chine, l’entreprise est sur le point de conclure un accord « avec un distributeur très important ». L’autre grand projet concerne les Etats-Unis que Pinko compte investir en force cette année, aussi bien sur le canal de la vente en gros que de détail, le projet étant d’y ouvrir trois boutiques entre New York et Miami.

La marque continue par ailleurs à se renforcer en Europe avec un premier magasin au Portugal, un deuxième en Belgique, tout en cherchant des emplacements en Espagne. Pinko, qui emploie 780 personnes, est actuellement distribuée à travers un réseau de 185 points de vente monomarques et 974 clients multimarques.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com