×
Publicités
Publié le
4 juin 2013
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pinko révolutionne son offre commerciale pour le canal multimarque

Publié le
4 juin 2013

Grande effervescence au sein de Cris Conf, l’entreprise de Fidenza située non loin de Parme, qui détient les marques Pinko et Toy G. Le groupe, emmené par Pietro Negra, a lancé il y a quelques mois une profonde restructuration qui touche tous les secteurs, de la production au commercial en passant par le marketing et la communication. "Il s’agit de repenser totalement le fonctionnement de l’entreprise afin de la rendre plus souple et mieux adaptée aux actuelles exigences du marché", explique-t-on au sein de Pinko.

Campagne publicitaire Pinko, collection été 2013


Dans ce contexte, la marque de prêt-à-porter féminin lance Podium, un concept commercial radicalement nouveau qui s’adresse aux multimarques. La formule met fin aux traditionnelles présentations dans les showrooms, où les acheteurs passent leur commande en sélectionnant différentes pièces de la collection. "A partir de l’automne-hiver 2013/14, Pinko proposera à ses multimarques des total looks que le client achètera comme une offre-paquet. Un projet à part entière à transférer tel quel dans son propre point de vente, en unissant ainsi autour d’un seul et unique projet le style, le visual et le merchandising”, explique l’entreprise dans un communiqué.

Le client achètera les looks déjà construits par Pinko selon les tendances de la saison. Le paquet inclut aussi tout l’aspect lié à la présentation et au merchandising, l’idée étant d’amener le détaillant à exposer la marchandise dans son magasin et en vitrine en suivant les indications-conseils de la marque. "Ce nouveau type d’offre est en train de recueillir un grand succès à en juger par les résultats de l’actuelle campagne de vente. Les clients apprécient le fait de trouver les looks déjà composés", souligne-t-on au sein de la société.

Dans son communiqué, Pinko affirme que, “sur la base de l’expérience mûrie à travers son réseau de boutiques en propre, cette méthodologie permettra de consolider le business et d’établir une relation de partenariat avec ses propres clients en les aidant à formuler une commande au fort impact visuel pour le client final". "Nous croyons que c'est la bonne voie à suivre pour capter l’attention du commerçant, attiré par l’idée d’acheter un concept de vente. Ce sera une innovation dans notre retail", estime le patron de la marque Pietro Negra.

Le siège de l’entreprise près de Parme


Sur le front de la distribution, l’entreprise poursuit son programme d’ouvertures. Après la boutique inaugurée en février dernier à Milan, dans la très chic via Montenapoleone, trois autres magasins ont été ouverts dans les aéroports milanais de Malpensa, romain de Fiumicino et celui de Venise.

Le projet de sa ligne féminine haut de gamme, Uniqueness, a en revanche été gelé provisoirement suite au départ de la styliste Alessandra Facchinetti, recrutée récemment par Tod’s. Reste par ailleurs en suspens la question de la suppression d’une quarantaine de postes de travail programmée dans le cadre de l’actuelle restructuration de l’entreprise.

En 2012, Pinko a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 160 millions d’euros. Son réseau de distribution compte 150 points de vente monomarques et 890 clients multimarques (460 en Italie et 430 à l’étranger).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com