×
5 992
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
7 févr. 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pipolaki se renouvelle avec une offre plus tendance

Publié le
7 févr. 2017

A sa fondation en 1962, la marque de bonnets Pipolaki s'appuie sur le savoir-faire d'une fabrique de bérets basée dans le Pays basque. Elle rencontre vite le succès et coiffe les champions de ski de l'époque, comme les soeurs Goetschel ou Jean-Claude Killy. 


Pipolaki a développé une ligne premium, pour séduire notamment une clientèle urbaine. - DR


Forts d'une expérience de 20 ans dans le textile - chez Decathlon et Okaïdi notamment -, Juliette et Franck Reghenaz décident de racheter la société en 2014, alors qu'ils sont à la recherche d'une entreprise textile à acquérir. Le défi qui les anime ? Cultiver l'héritage de Pipolaki, tout en y insufflant de la modernité. « Avant qu'on la reprenne, la griffe fonctionnait sur ses acquis. Nous avons choisi de réorganiser les équipes pour être plus réactifs auprès des clients et de revoir l'offre pour conquérir de nouvelles parts de marché », précise le duo. 

Pipolaki, qui signifie « bonnet de laine » en finnois, se divise désormais en quatre lignes : la gamme Premium, faisant la part belle aux matières raffinées comme l'angora ou le cachemire, la collection Lifestyle, avec son esprit casual et rétro, l'offre Techsystem, dédiée à la pratique sportive, et enfin Pipolakids, qui équipe les enfants de 0 à 10 ans. Soit une offre globale de 150 modèles et 650 références (dont 80 % changent chaque année).


Pipolaki équipe aussi les enfants. - DR


Misant sur une fabrication italienne, la marque, qui a lancé son e-shop il y a un an, opère une montée en gamme en créant de nouveaux modèles, plus premium. Ceux-ci suivent surtout l'air du temps, en se parant de détails mode comme la fourrure ou les fils pailletés, et rehaussés d'un logo plus épuré.

Historiquement vendue dans les stations de sports d'hiver, Pipolaki souhaite capter une clientèle de centre-ville et donc intéresser les détaillants et concept stores tenant boutique dans des agglomérations qui ne sont pas installées en montagne. Elle compte aujourd'hui 1 200 revendeurs dans le monde, dont 600 en France, et est référencée chez Nature & Découvertes, au Vieux Campeur ou au sein du grand magasin Simmons au Canada.

Juliette et Franck Reghenaz, dont l'entreprise est basée à Saint-Pierre-d'Irube et emploie une dizaine de personnes, exposaient pour la première fois sur le salon Who's Next en janvier. Avec pour but d'intensifier la présence de la marque à l'export, en cherchant pour cela des agents et distributeurs. « Nous le pressentions, mais nous nous sommes rendus compte sur le salon que la marque possède une vraie notoriété, une image positive. A nous d'accompagner son nouvel essor », ambitionnent les dirigeants de Pipolaki, qui ne dévoilent pour l'instant qu'une collection hivernale, mais réfléchissent à une ligne estivale, histoire de faire grandir leur offre. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com