×
7 053
Fashion Jobs

Pitti Immagine élargit sa gamme de services grâce à e-Pitti

Publié le
today 4 mai 2016
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

« Notre rôle a changé. Nous sommes en train de devenir toujours plus des assistants chargés d’aider les entreprises, en particulier les plus petites, là où elles ne peuvent agir seules. En particulier dans le secteur du numérique », constate l’administrateur délégué de l’organisateur de salons Pitti Immagine, Raffaello Napoleone, à l’occasion de la présentation du bilan des activités d'e-Pitti, la plate-forme qu’il a lancée en juin 2011 pour prolonger sur la toile le Pitti Uomo, le Pitti Bimbo et le Pitti Filati dédié à l’industrie du fil.

Les Pitti people - Pitti Immagine


Pour venir en aide à ses exposants, Pitti va leur proposer lors de sa prochaine édition de juin : « Ready-to-Order », une application, accessible via le site e-Pitti, permettant aux entreprises de gérer toutes leurs commandes en numérique directement sur l'iPad, durant toute leur campagne de vente, et ce même en dehors des salons du Pitti.
 
Ce service, testé en janvier, s'adresse aux exposants de tous les salons organisés par Pitti Immagine à un tarif de 40 euros par mois. « Près de 60 % de nos exposants réalisent un chiffre d’affaires inférieur à 5 millions d’euros et 25 % entre 5 et 10 millions d’euros. La majorité n’a ni les ressources, ni le temps de s’occuper de certains aspects devenus aujourd’hui incontournables, tels que le digital, secteur où ils ont des compétences rudimentaires », explique Raffaello Napoleone.

D'où ce service mis à disposition par le salon. Dans le même ordre d'idée, Pitti va lancer pour la première fois en juin un workshop sur invitation pour consentir à une trentaine de PME, présentes sur le salon, de discuter avec des experts du numérique. Ce séminaire, baptisé Modae Connection, se tiendra tous les six mois à la veille du Pitti Uomo.

La première édition, organisée en partenariat avec Google, a été fixée le 13 juin, à la Ménagère, nouveau restaurant cool de Florence. Elle aura pour thème « la perception de la marque en ligne au service des ventes ».

« Le digital est la nouvelle frontière pour la mode. Avec l’effondrement de leurs ventes en Chine et en Russie, même les grandes griffes ne jurent que par le Web. Pour les entreprises italiennes, l’e-commerce est une opportunité surtout à travers les sites multimarques», estime Francesco Bottigliero, l’administrateur délégué d'e-Pitti.

L'application "Ready-to-Order" est accessible sur le site de e-Pitti - Pitti Immagine


La dernière saison, le salon virtuel du Pitti a battu tous ses records avec 35 % d’acheteurs enregistrés supplémentaires par rapport à l’édition hivernale précédente. L’édition de janvier 2016 d'e-Pitti, qui a couvert pendant 11 semaines les salons de l'homme, de l'enfant et du fil, a présenté au total 1 356 marques et 8 912 produits, attirant les acheteurs de 110 pays, avec en tête l’Italie (60 %), suivie par le Japon pour l’homme et la Russie pour l’enfant.

Le site s’est concentré encore davantage sur le contenu qualitatif, abandonnant son format purement « catalogue » de salon. Dans cette optique, il a dû abandonner ses versions en russe et japonais, pour n'être décliné désormais qu'en italien et en anglais. Des newsletters ciblées ont été envoyées chaque semaine aux utilisateurs.

Par ailleurs, pour étoffer davantage les contenus, de nouvelles rubriques seront proposées cette saison. Parmi les deux nouveaux projets en chantier : « Through the eyes of », qui identifiera une nouvelle tendance chaque semaine à travers la vision d’une personnalité (Riccardo Grassi, Edwin Karl Guerre, etc.), et « Style, as told by mum », qui racontera le style des enfants vu par des mamans blogueuses.

« La crise des autres salons naît du fait qu’ils font seulement une activité de salon. Dès le début, nous avons pris des initiatives pour soutenir le système de la mode dans ses multiples facettes, de l’aide aux jeunes avec notre nouvelle division tutorship aux services ciblés pour nos exposants », conclut Raffaello Napoleone.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com