×
Publié le
7 janv. 2014
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pitti: l’Italie lance l’offensive en partant de Florence

Publié le
7 janv. 2014

Alors que le salon de référence pour la mode masculine, Pitti Uomo, vient de débuter mardi 7 janvier à Florence, organisateurs et institutions italiennes lancent l’offensive contre leurs concurrents, c’est-à-dire les autres capitales de la mode, et notamment Londres qui empiète depuis quelques saisons sur les plates-bandes du Pitti Uomo, se positionnant sur ses dates.

Affichant une unité enfin retrouvée, les principaux acteurs du Made in Italy ont annoncé, lors de la conférence de presse de l’ouverture du salon, un grand événement, baptisé "Florence, capitale de la mode", pour le prochain rendez-vous du Pitti Uomo, édition n° 86, qui se tiendra du 17 au 20 juin.

Le logo de "Pitti, capitale de la mode" pour le prochain salon de juin


Au programme, de nombreuses initiatives et projets, avec soirées, expositions, concerts et autres installations, qui seront accompagnés par un important programme de communication.

Pour la première fois seront présentes, ensemble durant le Pitti Uomo, les cinq grandes griffes nées à Florence: Salvatore Ferragamo, Gucci, Roberto Cavalli, Ermanno Scervino et Emilio Pucci, qui organiseront des manifestations coordonnées entre elles dans les lieux symboles de la ville.
En cette occasion sera créé, par ailleurs, un prix décerné aux meilleurs détaillants italiens et internationaux.

Ce projet a été fortement voulu par Stefano Ricci, fondateur de la marque haut de gamme éponyme et président du Centre de Florence pour la mode italienne (Cfmi), qui célèbre ses 60 ans en 2014. Cette holding semi-publique et privée, détenue par les institutions locales et diverses associations industrielles, détient Pitti Immagine, l’organisateur des salons florentins. Elle est née en 1954 pour promouvoir le développement de la mode italienne au moment où les tout premiers défilés du Made in Italy voyaient le jour à Florence.

Soutenue par la ville de Florence, cette initiative, qui vise à redonner une grande visibilité à la mode italienne dans un contexte toujours plus concurrentiel, sera organisée par le Pitti Uomo avec le support du ministère du Développement économique et l’Ice, l’agence italienne pour le Commerce extérieur. Le gouvernement transalpin va en effet mettre sur la table 1,5 million d’euros pour réaliser ce projet.

"Pitti Uomo sera le plus grand investissement de ce ministère cette année. Pitti courait un grand risque face à la compétition des autres pays. Nous avons décidé de miser sur Florence pour montrer concrètement au monde entier que l’Italie reste un grand pays artisanal, capable à la fois de maintenir sa manufacture, tout en étant créatif et à l’avant-garde dans le secteur du textile et de l’habillement", explique le vice-ministre italien du Développement économique Carlo Calenda.

"Cet événement sera un succès non seulement pour le secteur, mais aussi pour le pays entier. Ce rendez-vous est d’autant plus important que nous sommes en pleine discussion pour un accord crucial de libre-échange avec les Etats-Unis, dont notre secteur textile sera le premier bénéficiaire", conclut le vice-ministre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com