×
6 284
Fashion Jobs
Publicités

Pitti Uomo clôture une édition record

Publié le
today 16 janv. 2015
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

« Cela a été un grand et beau Pitti Uomo ! Une édition extraordinaire avec une affluence beaucoup plus forte par rapport à celle que nous attendions. De l’offre, avec un record de près de 1200 exposants, à l’organisation, nous avons fait un parcours sans faute », se réjouit le patron du salon masculin, Raffaello Napoleone, qui se félicite aussi pour le succès remporté par les événements spéciaux organisés par le salon.

Pitti Uomo 87 a fait le plein


« Entre les nouveaux talents, le défilé d’une grande griffe comme Marni et le spectacle d’Olivier Saillard et Tilda Swinton, il y a eu une bonne alchimie. Cela n’arrive pas à chaque fois », note-t-il. Autre élément de succès, « Born in the USA » et « Unconventional », les nouvelles sections proposées en cette 87ème édition, qui ont été particulièrement appréciées.

Selon les chiffres de clôture publiés par les organisateurs, le salon, qui s’est tenu à Florence du 13 au 16 janvier, a attiré un total de 35 000 visiteurs, dont près de 24 000 acheteurs contre 20 800 l’an dernier enregistrant une hausse de 17 % par rapport à janvier 2014 : +17 % pour les acheteurs italiens et +11 % pour les acheteurs étrangers dont le nombre total s’est élevé à 8650.

L’incroyable déferlante qui a investi la Fortezza da Basso, où se déroule le salon, avait déjà donné un signe plus que positif, tout comme l’atmosphère que l’on pouvait respirer au milieu des stands avec des exposants et des acheteurs globalement satisfaits. Le premier jour notamment a enregistré une hausse vertigineuse de 75 % de visiteurs, un bond dû surtout au changement de dates du Pitti Uomo, qui avait débuté le 7 janvier l’an dernier, en plein démarrage des soldes.

Le Pitti Uomo a connu un grande effervescence durant quatre jours


Premier salon de la saison automne-hiver 2015-16, ce Pitti Uomo est donc de bon augure pour la suite. L’arrêt du Bread & Butter s’est fait sentir à Florence par la forte hausse d'acheteurs de l’Europe du Nord (Suède +37 %, Danemark +50 %, Norvège +50 %, Finlande 52 %).

D’une manière générale, les Européens enregistrent tous des progressions à deux chiffres avec en tête la France (+35 %), devenue en quelques saisons le premier marché de référence pour le menswear italien. En revanche, la crise russe a fait chuter le nombre d’acheteurs provenant de ce pays (-33 %) et de l’Ukraine (-38 %).

En dehors de l’Europe, à signaler le bond des acheteurs chinois par rapport à l’an dernier (+20 %), tandis que les Américains ont augmenté leur présence de 5,5 %. Bonne surprise également de la part des acheteurs japonais, qui enregistrent une petite hausse de 2 % malgré une conjoncture économique encore délicate.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com