×
Publicités
Publié le
17 juin 2014
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pitti Uomo: l'Italie se mobilise pour ses salons

Publié le
17 juin 2014

C’est dans le somptueux "Salone dei Cinquecento" plein à craquer du Palazzo Vecchio, qui abrite l’hôtel de ville de Florence, que s’est tenue la conférence d’ouverture du Pitti Uomo et de la manifestation parallèle "Florence, capitale de la mode", en la présence du Président du Conseil italien (et ex-maire de la capitale toscane) Matteo Renzi.

Autant dire que cette édition n°86 du Pitti Uomo, qui se tient du 17 au 20 juin, s’annonce inédite, et marque le réveil des institutions italiennes par rapport à l’industrie de la mode, comme le souligne Matteo Renzi: "Nous célébrons ici les 60 ans de la mode italienne. Mais les pages les plus belles sont encore à écrire. En dehors de nos frontières, il y a une grande soif d’Italie et de qualité de la vie italienne que nous avons souvent tendance à sous-évaluer. La mode doit devenir un secteur central de notre économie".

La conférence d’ouverture du Pitti Uomo, mardi 17 juin, à Florence (Photo: E.P. FashionMag.com)


Le gouvernement italien a investi deux millions d’euros sur le salon de référence de la mode homme et se dit prêt à décupler ses efforts l’an prochain en annonçant un plan d’investissement encore plus ambitieux. "Ce sera le plus grand projet jamais réalisé pour la promotion du Made in Italy", avertit Carlo Calenda, vice-ministre du Développement économique.

"Il s’agit d’un plan complexe et articulé, qui prévoit le même type d’investissement effectué sur Pitti Uomo, qui nous a servi de test et qui continuera de bénéficier du même support. Cette édition n’est pas destinée à rester un événement extraordinaire, mais doit devenir une manifestation ordinaire. Et, ce que nous avons fait pour Pitti, nous le ferons pour 15 grandes manifestations, de Milano Unica à VincenzaOro. La demande internationale est forte, nous devons simplement investir dans la culture et l’industrie, deux domaines de prédilection pour l’Italie", affirme le vice-ministre.

"La mode, ce n’est pas que le glamour et les défilés, mais c’est aussi l’industrie", renchérit Claudio Marenzi, le président de SMI, qui réunit les entreprises du textile et de l’habillement italien, qui confirme de son côté la reprise du secteur en Italie. "Pour la première fois depuis six ans, nous enregistrons en ce début d’année des données positives. Sur le premier semestre, la croissance est de +2,3 % (+1,7 % pour le textile, +2,8 % pour l’habillement), tandis que selon les estimations sur l’ensemble de l’année le secteur devrait progresser de 3,6 % (+3,1 % pour le textile, +4,2 % pour l’habillement), ce qui devrait nous permettre de dépasser les 52 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2014 avec une balance commerciale excédentaire de 10 milliards d’euros", indique Claudio Marenzi.

Le président du conseil italien Matteo Renzi, lors de l'ouverture de Pitti Uomo (Photo: E.P. - FashionMag.com)


"Notre export croît depuis quatre ans davantage que celui des Français ou des Allemands, grâce aux entreprises du textile et de la mode. Nous sommes le seul pays occidental à avoir réussi à maintenir la manufacture. L’Italie n’est pas seulement synonyme de créativité, nous contrôlons aussi toute la filière de la production", rappelle à son tour le vice-ministre Carlo Calenda, témoignant de l’intérêt pour le gouvernement pour un secteur jusque-là plutôt délaissé.

"Ce que nous proposons, ce n’est pas seulement de la mode, mais un style de vie italien. C’est ce que cherchent de plus en plus les nouveaux consommateurs de la planète. A l’occasion de cette session de Pitti Uomo, nous ne présenterons pas seulement le produit, mais aussi de la culture, de l’histoire. Des choses spéciales et extraordinaires", conclut Gaetano Marzotto, président de Pitti Immagine.

La Péninsule semble enfin avoir pris conscience du patrimoine dont elle dispose, sans l’avoir jamais valorisé jusqu’ici à sa juste valeur.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com