×
Publicités

Pitti W fait sa révolution

Publié le
today 23 déc. 2013
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Créer un salon dédié à la femme durant le rendez-vous majeur de la mode masculine était un pari. Six ans plus tard, Pitti W est parvenu à se faire une place au sein de Pitti Uomo et passe aujourd’hui à la vitesse supérieure en évoluant radicalement.

L’aménagement du salon a été redessiné par la designer Ilaria Marelli, tandis que la sélection des marques a été repositionnée en se focalisant davantage sur la recherche.

Pitti W change de peau en janvier


La prochaine édition, la 13e, qui se tient à Florence du 7 au 10 janvier 2014, annonce 72 marques. Parmi elles, 45 viennent au Pitti W pour la première fois, soit 60 %. Près de 42 marques concernent les accessoires et plus d’un tiers ne sont pas italiennes. La sélection s’est faite autour d’un positionnement beaucoup plus international avec des entreprises déjà orientées sur les marchés étrangers et des produits de recherche, tandis que la présence de marques plus commerciales a été réduite.

Depuis qu’il a été créé, il y a plus de six ans, par Pitti Immagine pour présenter les pré-collections féminines, parallèlement au salon florentin Pitti Uomo, ce petit salon satellite s’est progressivement installé. Mais il n’avait pas jusqu’ici totalement convaincu.

Décor tristounet, manque de cohérence avec une offre très disparate constituée principalement de petites marques italiennes… Tels étaient les points faibles régulièrement mis en avant par les acheteurs. Sans compter son emplacement pénalisant dans le bâtiment de la Dogana. Situé en dehors de l’enceinte de la Fortezza da Basso, qui héberge Pitti Uomo, le salon Pitti W avait le plus grand mal, en effet, à intercepter les acheteurs internationaux présents pour l’homme.

En juin dernier, le salon féminin de Pitti s’est transféré au sein de la Fortezza da Basso. Un premier test réussi puisqu’il a vu le nombre de ses visiteurs bondir de 20 % avec un total de 5 500 acheteurs, dont de nombreux étrangers, tandis que les exposants sont passés de 64 à 72.

L'Ukraine est le pays invité de la 13e édition de Pitti W


"Nous voulons être plus percutants sur la recherche et l’internationalisation. Situé au sein de l'Arena Strozzi sur 2 500 m², ce salon doit trouver sa place en dialoguant avec ses voisins, c’est-à-dire les sections réunissant les marques les plus innovantes, telles Futuro Maschile, Touch! et L'Altro Uomo. Les collections féminines de sportswear sont de fait déjà présentes aux côtés des masculines sur de nombreux stands de Pitti Uomo", souligne Agostino Poletto, vice-DG de Pitti Immagine.

Cette treizième édition annonce un riche programme en événements spéciaux avec, entre autres, la styliste d’origine brésilienne basée à Londres, Barbara Casasola, invitée d’honneur de la manifestation, le défilé de la collection La Petite Robe de Chiara Boni et la présentation d’un groupe de jeunes designers provenant d’Ukraine, le pays invité à Pitti en janvier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com