×
Publicités
Par
Les echos
Publié le
27 avr. 2006
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

PPR : chiffre d'affaires en hausse de 7,9 % au 1er trimestre, tiré par le luxe

Par
Les echos
Publié le
27 avr. 2006

PARIS, 27 avr 2006 (AFP) - Le groupe français PPR a réalisé un chiffre d'affaires de 4,43 milliards d'euros au premier trimestre, en hausse de 7,9 % sur un an, tiré en partie par la belle performance du pôle luxe qui a gagné 19 %.


Campagne publicitaire printemps/été 2006 Gucci, marque de luxe du groupe PPR

A périmètre comparable, le chiffre d'affaires progresse de 6,6 %, selon le communiqué du groupe.

Le pôle luxe a vu son chiffre d'affaires s'établir à 846,8 millions, en progression de 19 %. Il enregistre une hausse à deux chiffres de ses ventes dans toutes les zones géographiques.

La marque Bottega Veneta affiche une croissance de 79,2 % à 58,5 millions, "portée à la fois par le développement des lignes d'accessoires et de prêt-à-porter et par la notoriété grandissante de la marque auprès des clients et des medias", souligne PPR.

Gucci, la marque locomotive du pôle, a enregistré une progression de 18,2 % à 508,3 millions d'euros.

Le pôle distribution (les magasins Le Printemps, le groupe de vente à distance Redcats, les magasins de loisirs et culture Fnac et d'ameublement Conforama ainsi que le conglomérat CFAO), principale activité du groupe, a enregistré une progression de 5,6 % à 3,59 milliards.

"La hausse du chiffre d'affaires de la distribution est soutenue par le développement international et bénéficie de la bonne tenue de la consommation en France", commente François-Henri Pinault, PDG de PPR, cité dans le communiqué.

En France, ce pôle affiche "de nouveau des performances encourageantes" avec une augmentation des ventes de + 3,1 % en comparable, alors qu'à l'international, les enseignes ont réalisé un chiffre d'affaires en progression de + 5,6 % en comparable par rapport au 1er trimestre 2005.

La branche de vente à distance Redcats a enregistré la moins bonne performance, avec une progression de 1,2 %, à l'inverse de la CFAO qui a vu son chiffre d'affaires augmenter de 17 %.

Les ventes des grands magasins Printemps, concessions comprises, ont progressé de 5,2 %, grâce au prêt-à-porter, accessoires et produits de luxe. En revanche, sans prise en compte de ces concessions et donc en normes IFRS, la croissance s'établit à 1 %.

L'enseigne d'ameublement Conforama, qui avait pâti en 2005 d'un environnement difficile en France, gagne 5,7 % grâce à la "forte progression de son chiffre d'affaires à l'international".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Les Echos