×
Publicités
Par
Les echos
Publié le
10 mars 2006
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

PPR : des prévisions financières pénalisées par la directive européenne

Par
Les echos
Publié le
10 mars 2006

Le groupe PPR a dévoilé peu de perspectives chiffrées pour 2006. « L'application de la directive européenne [prospectus], nous oblige à être très prudent », a souligné François-Henri Pinault, PDG du groupe.


François-Henry Pinault, PDG du groupe PPR

Au final, « cette réglementation réduit la transparence », a regretté le dirigeant. De fait, la directive prospectus, entrée en vigueur en juin 2005, a modifié la définition des prévisions financières.

Désormais, celles-ci doivent être visées par les commissaires aux comptes. Une disposition qui oblige les dirigeants à une extrême prudence afin d'éviter de divulguer des informations jugées, a posteriori, fausses ou trompeuses par le régulateur boursier.

L'Autorité des marchés (AMF) a mis en place un groupe de travail afin de redéfinir clairement les différentes définitions des perspectives et donner plus d'indications aux investisseurs.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Les Echos

Tags :
Distribution