×
Publicités
Par
AFP
Publié le
25 oct. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

PPR se dit confiant sur son exercice 2012

Par
AFP
Publié le
25 oct. 2012

AFP - Le groupe PPR a annoncé jeudi un chiffre d'affaires en hausse de 16,3% à 2,56 milliards d'euros au troisième trimestre, tiré par le luxe et dans la fourchette haute des attentes, et redit sa confiance en une amélioration des performances opérationnelles et financières sur l'exercice.

A périmètre et taux de change comparables, l'activité du groupe progresse de 6,6%, indique PPR dans un communiqué.

La Fnac a vu ses ventes reculer de 2,3% à périmètre comparable, mais elles ne sont plus intégrées dans les comptes de PPR parce qu'elle sont vouées à ne plus être poursuivies, à l'instar des activités de la filiale de vente par correspondance Redcats.

PPR compte vendre Redcats par morceaux, un processus qui, dans son ensemble, "prendra encore plusieurs mois" selon Jean-Marc Duplaix, directeur financier du groupe, et a engagé un processus de scission de la Fnac en vue de sa mise en Bourse en 2013.

Saint Laurent représente un grand gisement de progression pour le groupe (défilé printemps-été 2013, photo Pixel Formula)

L'activité du groupe a une nouvelle fois été portée par le pôle luxe, emmené par Gucci. La division luxe, qui a ouvert 28 magasins sur le troisième trimestre et 86 sur les neuf premiers mois, progresse de 24,3% (+11,9% à périmètre et taux de change comparables) à 1,59 milliard d'euros.

"Nos activités luxe continuent d'afficher une croissance remarquable, soutenue par le dynamisme de nos marques dans l'ensemble des zones géographiques", s'est félicité François-Henri Pinault, PDG de PPR, cité dans le communiqué.

Gucci enregistre un chiffre d'affaires de 914,6 millions d'euros en progression de 16% (+7% en comparable), tandis que Bottega Veneta et Yves Saint Laurent continuent de voir leurs ventes exploser, avec une croissance respective de 30,5% et 33,1%.

Le secteur Sport & Lifestyle voit son chiffre d'affaires progresser de 5%, à 970 millions d'euros. Mais à périmètre et taux de change comparables, les ventes reculent de 1,2% "avec des performances contrastées selon les zones géographiques", a indiqué Jean-Marc Duplaix lors d'une conférence téléphonique, évoquant les résultats "décevants" de Puma en Europe de l'Ouest.

Les ventes de Puma, marque-phare du pôle Sport et Lifestyle, ont progressé de 6% (stables à périmètre comparable) à 892,2 millions d'euros.

Sur les neuf premiers mois de 2012, PPR enregistre un chiffre d'affaires de 7,17 milliards d'euros, en hausse de 10,2% à périmètre comparable, porté par l'"excellente performance du pôle luxe" (+28% en réel), s'est félicité Jean-Marc Duplaix.

Ces résultats permettent au groupe d'être "confiant" dans sa capacité "à réaliser une croissance soutenue de son chiffre d'affaires et une amélioration de ses performances opérationnelles et financières sur l'ensemble de l'année 2012", a déclaré François-Henri Pinault.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.