×
Publicités
Par
AFP
Publié le
5 juil. 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

PPR se renforce dans la haute horlogerie en prenant le contrôle de Sowind Group

Par
AFP
Publié le
5 juil. 2011

PARIS, 4 juil 2011 (AFP) - Le groupe français de distribution et de luxe PPR a annoncé lundi qu'il va devenir actionnaire majoritaire du groupe suisse Sowind Group (marques Girard-Perregaux et JeanRichard), afin de se renforcer dans le secteur de la haute horlogerie.

PPR, Sowind
Le Pdg de PPR François-Henri Pinault lors d'une conférence de presse à paris le 18 février 2010. Photo : AFP/ Eric Piermont.

L'opération va se faire par le biais d'une augmentation de capital réservée de Sowind Group, qui sera entièrement souscrite par PPR.

PPR détenait jusqu'à présent 23% du groupe suisse. Au terme de l'opération, il disposera de 50,1% de son capital.

Il s'agit de la première acquisition d'une marque purement horlogère par le groupe français, qui détient notamment le joaillier Boucheron ainsi que les marques Gucci, Yves Saint Laurent, Bottega Veneta ou Balenciaga.

Au-delà du rachat de deux marques horlogères suisses prestigieuses - Daniel JeanRichard était l'un des pionniers de l'horlogerie suisse en 1681 -, PPR met la main également sur une manufacture qui fournit des mouvements haut de gamme à des marques comme Boucheron, Bottega Veneta, mais aussi Hermès, Harry Winston ou encore Bulgari, racheté récemment par le géant mondial du luxe LVMH.

Sowind Group, basé à La Chaux-de-Fonds en Suisse, a été créée en 1988. La société emploie 270 collaborateurs pour une production annuelle de 15.000 pièces. Son chiffre d'affaires n'est pas dévoilé. Les prix de vente des montres s'échelonnent entre 6.000 et 500.000 euros.

Le groupe est présent dans 60 pays avec des ventes qui se répartissent de "manière équilibrée entre l'Europe, les Etats-Unis (et les pays d'Amérique Latine) et l'Asie qui connaît un taux de progression soutenue depuis plusieurs années et offre des perspectives prometteuses".

Pour PPR, dont le chiffre d'affaires a atteint 14,6 milliards d'euros l'an dernier, cette annonce est une nouvelle étape dans la constitution d'un groupe basé le luxe et le sport-lifestyle (Puma, Volcom), voulue par François-Henri Pinault.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.