×
Publicités
Par
AFP
Publié le
26 mai 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

PPR va s'allier avec Yoox pour vendre certaines griffes de luxe sur internet

Par
AFP
Publié le
26 mai 2012

© 2012 AFP - Le groupe français PPR a annoncé avoir signé vendredi une lettre d'intention avec l'italien Yoox pour que ce dernier vende certaines de ses griffes haut de gamme sur internet, mais pas Gucci, qui est la locomotive du pôle "luxe" de l'entreprise.

"A ce stade, le projet inclut Bottega Veneta, Yves Saint Laurent, Alexander McQueen, Balenciaga, Stella McCartney et Sergio Rossi" et l'objectif est "un accord définitif dans les prochains mois", a précisé PPR.

Yoox est spécialisé dans la vente en ligne de marques de prêt-à-porter et accessoires haut de gamme. Fondée en 2000, la société est entrée en Bourse fin 2009 à Milan. Elle vend via internet de nombreuses marques de prêt-à-porter et gère par ailleurs les sites de vente en ligne d'Emporio Armani, de Diesel, de Valentino, de Moschino ou encore Dolce&Gabbana.




Yoox est réputé pour la qualité de son approche du ecommerce

La lettre d'intention conclue entre les deux groupes vendredi "définit les principes de gestion commune des activités de e-commerce de certaines des marques de luxe de PPR", a indiqué PPR dans son communiqué.

Aucune précision n'a été ajoutée. Interrogé par l'AFP, PPR n'a pas souhaité commenter cette annonce.

Ni Gucci, qui assure l'essentiel des ventes du pôle luxe de PPR, ni Boucheron (joaillerie) ne figurent dans la liste des marques vouées à être vendues par Yoox.

Des rumeurs sur une alliance PPR-Yoox avaient dopé le titre du groupe italien à la Bourse de Milan la semaine dernière.

Pour l'instant, les marques luxe de PPR opèrent en ligne indépendamment les unes des autres.

PPR a pour objectif de doubler son chiffre d'affaires d'ici 2020, à 24 milliards d'euros, contre 12,2 milliards en 2011.

Il cherche à se désengager de la distribution pour se recentrer sur le luxe et le sport/lifestyle, activités bien plus rentables.

Le développement des ventes en ligne est l'un des axes privilégiés, avec comme but de franchir la barre du milliard d'euros de ventes sur internet d'ici 2020.

A cet horizon, le pôle sport et lifestlyle devrait générer 40% du chiffre d'affaires de PPR, selon les projections du groupe.

PPR a enregistré une hausse de 15,4% de son chiffre d'affaires au premier trimestre à 3,26 milliards d'euros, profitant notamment de l'"exceptionnelle" progression de Bottega Veneta (+39%) et d'Yves Saint Laurent (+43%).

Le groupe table sur une année de croissance "soutenue" pour 2012.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.