×
Publicités
Publié le
17 nov. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Prada fait son cinéma

Publié le
17 nov. 2016

Comme souvent chez Prada, l’art se mêle à la mode dans un incessant processus de recherche et synergies pour ne faire qu'un. Le dernier projet en date, le court-métrage Past Forward, réalisé pour la griffe par le cinéaste américain David O. Russell, s’inscrit dans cette philosophie.
 
D’une durée d’une vingtaine de minutes, des extraits du film tout en noir et blanc avaient été diffusés pendant le dernier défilé féminin de Prada à Milan, en septembre, sur de grands écrans fixés au-dessus du podium pour un show à grand impact.

Une image du film de David O. Russell - Prada


Past Forward a désormais été dévoilé dans son ensemble à l’occasion de projections organisées ces derniers jours aux quatre coins du monde et est visible depuis jeudi sur le site de la marque.
 
Le projet est né d’une rencontre entre la directrice artistique de la Maison, Miuccia Prada, et le réalisateur de Happiness Therapy, American Bluff et Fighter, « au détour d’une conversation », qui s’est développée « sur les liens entre le futur, le présent et le passé ».

« Mme Prada m’a donné la chance de réaliser ce film comme un rêve, composé d’un mélange d’étrange, de suspense, de peur, de beauté, de conflit, de romance, d’amour, d’identité et de temps », explique dans un texte David O. Russell.
 
Le film, avec une atmosphère mystérieuse aux accents hitchcockiens, oscille entre le rêve et la réalité. L’histoire suit trois femmes, la brune Freida Pinto, la blonde Allison Williams et la Soudanaise Kuoth Wiel, à l’élégance intemporelle (signée Prada), qui vivent toutes trois la même course poursuite et rencontre providentielle amoureuse avec un homme.
 
Les scènes se répètent comme à l’infini dans un décor à la fois familier et futuriste. « J’ai vu dans Past Forward l’opportunité de faire un voyage cinématographique au cœur de différentes couches de souvenirs de films, de tranches de vie et d’émotions, sans autre intention que de faire de l’art », résume David O. Russell.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com