×
5 394
Fashion Jobs
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Contrôleur(se) de Gestion H/F
CDI · CACHAN
TAPE À L'OEIL
Responsable de Marque (H/F)
CDI · WASQUEHAL
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Ressources Humaines Nancy H/F
CDI · NANCY
GROUPE PRINTEMPS
Manager Des Ventes Parly 2 H/F
CDI · VERSAILLES
GROUPE PRINTEMPS
Contrôleur de Gestion Printemps Siège H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Des Opérations Vélizy H/F
CDI · VERSAILLES
GROUPE PRINTEMPS
Manager Des Ventes Printemps Vélizy H/F
CDI · VERSAILLES
CELIO
Responsable Compensation &Amp; Benefits H/F
CDI · SAINT-OUEN
CITADIUM
Sales Manager Citadium Lyon H/F
CDI · LYON
CITADIUM
Acheteur Chef de Produits Citadium H/F
CDI · PARIS
CITADIUM
Directeur Régional Citadium H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Ressources Humaines Haussmann H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Coordinateur Commercial Printemps Haussmann H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Commercial Printemps Haussmann H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Manager Des Ventes Printemps Haussmann H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Ressources Humaines Lyon H/F
CDI · LYON
GROUPE PRINTEMPS
Manager Des Ventes Marseille Terrasses du Port H/F
CDI · MARSEILLE
GROUPE ETAM
Responsable RH Réseau Etam H/F
CDI · CLICHY
LA HALLE
Chef de Projet Digital & Social (H/F)
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Avignon
CDI · AVIGNON
GROUPE PRINTEMPS
Manager Des Ventes Lille H/F
CDI · LILLE
BALMAIN
Interface / Implant Logistique Balmain H/F
CDI · FERRIÈRES-EN-BRIE
Publicités
Publié le
8 avr. 2016
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Prada : le bénéfice net plonge de plus de 26 % en 2015

Publié le
8 avr. 2016

Prada poursuit sa décélération en 2015. Le groupe de luxe italien, coté depuis 2011 à la Bourse de Hong Kong, annonce pour la deuxième année consécutive, un recul de son bénéfice.

Les six vitrines de l'espace tout juste inauguré par Prada chez Saks Fifth Avenue à New York


La griffe milanaise affiche, pour l’exercice 2015 achevé fin janvier 2016, un bénéfice net de 330,9 millions d’euros contre 450,7 millions un an plus tôt, indique-t-elle dans un communiqué à l’occasion de la publication de ses résultats annuels, enregistrant une chute de 26,5 % par rapport à 2014.

Ce résultat correspond à 9,3 % du chiffre d'affaires consolidé, qui s'établit lui à 3,547 milliards d'euros, en ligne avec celui de 3,552 milliards de 2014 réalisé lors de l’exercice précédent, comme l’a communiqué Prada en février dernier, lors de ses résultats préliminaires.

Pour le groupe, qui détient, au-delà de sa marque de prêt-à-porter principale Prada, la ligne d’habillement luxe Miu Miu et les marques de chaussures Church’s et Car Shoe, ce résultat s’explique notamment par un contexte difficile en Asie-Pacifique, qui représente un tiers de son chiffre d’affaires total et où les ventes retail ont reculé de 4,4 % (-16,1 % à taux de change constants) en 2015.

Ce recul s’est fait sentir principalement en Chine et à Hong Kong, où Prada a été pénalisée, au-delà du ralentissement économique de ce marché et des mesures anti-corruption, aussi par l'affaiblissement du yuan et une évolution du goût en faveur de produits plus abordables.

La griffe a dégagé en 2015 un excédent opérationnel (Ebit) de 503 millions d’euros contre 701,6 millions d'euros en 2014 (-28, 3 %) avec une rentabilité opérationnelle qui ressort à 14,2 %, et un résultat brut d’exploitation (Ebitda) de 802,8 millions d’euros contre 954,2 millions d’euros un an plus tôt (-15,8 %).

Le corner de Prada dans les grands magasins new-yorkais de Saks Fifth Avenue


Au 31 janvier, la situation financière nette du groupe Prada est négative à hauteur de 115 millions d’euros, alors qu’elle était positive, s’élevant à 188,8 millions d’euros à la fin de l’exercice précédent. « La trésorerie générée l’an dernier a été employée pour financer des investissements pour un total de 337 millions d’euros », souligne la Maison dans son communiqué.

La société rappelle aussi qu’elle a versé 281 millions d’euros de dividendes et que, comme l’an dernier, elle a décidé de proposer à ses actionnaires la distribution d’un dividende de 11 centimes par action au titre de l’exercice 2015.

Le titre Prada a chuté de 44 % sur les 12 derniers mois à la Bourse de Hong Kong, où, sur la même période, l'indice Hang Seng n'a perdu que 23 %.

La volatilité des marchés financiers et les tensions géopolitiques présentes dans différentes régions du monde, qui ont caractérisé 2015 et se poursuivent cette année, préfigurent pour Prada « un 2016 encore marqué par l’instabilité », commente le patron de la griffe, Patrizio Bertelli.

Ce dernier se veut néanmoins rassurant, en rappelant que le groupe « a mis en acte une profonde révision de ses processus opérationnels, dont les résultats en termes d’efficience et de productivité seront déjà visibles dans les prochains mois ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com