×
Publicités
Publié le
9 déc. 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Prêt-à-Porter: la fédération satisfaite de sa mission en Chine

Publié le
9 déc. 2011


Prêt pour Partir - automne-hiver 2011/2012.
Pour la seconde fois, la Fédération Française du Prêt-à-porter Féminin a organisé le voyage en Chine de plusieurs marques et enseignes. Comme nous vous l’annoncions dès octobre, 17 entreprises françaises ont ainsi rencontré des professionnels chinois de Pékin, Shanghaï et Shenzhen.

Étaient notamment présents le groupe Vivarte avec Naf Naf, ainsi que les marques Chacok, VSP of Vespuci, Rachel G, Prêt pour Partir, Cymbeline, ou encore Béatrice Ferrant, cofondatrice de Lefranc Ferrant. Cette dernière serait revenue avec plusieurs propositions de directions artistiques pour de nouvelles lignes, et même le lancement d’une marque de haute couture. Chacok aurait pour sa part noué de nombreux contacts avec les grands magasins locaux en vue de corners, et serait désormais en quête d’un importateur.

Naf Naf était pour sa part présent en quête d’un investisseur pour un réseau local, fort d’au moins une centaine de boutiques. Au fil des échanges, la marque se serait en outre vue proposer une joint-venture avec production partielle en Chine. VSP of Vespucci a de son côté été sollicité pour apporter des pièces cuir et fourrure à des collections de marques chinoises. Et pour Rachel G, ce voyage aura notamment été l’occasion de nombreuses prises de commandes et de rencontres avec de possibles distributeurs locaux.

Jean-Pierre Mocho, président de la fédération, ne cachait donc pas sa satisfaction au retour de cette délégation. "Une grande partie de ces marques, si elles ne sont pas reparties en Chine d’ici là, iront sur le salon Chic à Pékin en mars prochain", annonce pour sa part Patricia Brafman, directrice internationale de la fédération, pour qui ce marché réclame de la persévérance. "Il faut tout de même venir trois ou quatre fois pour que cela fonctionne. Mais il est clair que les interlocuteurs sont de plus en plus surs de ce qu’ils recherchent. Les échanges se professionnalisent".

En septembre dernier, la Fédération Française du Prêt-à-porter Féminin signait à Paris un accord de coopération exclusif avec la China Fashion Association, emmenée par Pauline Su. La signature d’un accord retour se tiendra à la fin du mois de mars, à l’occasion du salon Chic. Cette entente vise notamment à mieux informer les marques, à faciliter les alliances stratégiques, et à renforcer la protection intellectuelle.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com